Municipales 2014 | Limeil-Brévannes | 15/01/2014
Réagir Par

Cartes rebattues aux municipales de Limeil-Brévannes

Publicité

Francoise Lecoufle Raymond Cathala Jocelyne Pigree Jean Jacques Lejemble Limeil 2014Rien ne va plus à Limeil-Brévannes. A gauche, le départ du maire sortant, ex-Parti de gauche, Jospeh Rossignol, a suscité une véritable crise politique. A droite, le surgissement d'une liste Front National risque de rogner des voix à la candidate UMP Françoise Lecoufle, pourtant soutenue par l'UDI et le Modem.

En décidant de ne pas se représenter aux municipales de Limeil-Brévannes, ville qu’il avait reprise à la droite en 1995, et en désignant comme successeur le chef de file PS, Raymond Cathala, avec qui il partageait la même sensibilité (Mélenchon- Dray) du temps où il était au PS, Joseph Rossignol a déclenché une crise qui risque bien de ne pas trouver d’issue avant le premier tour.

Alors qu’il était le seul maire Parti de Gauche du département,  il semblait aller de soi pour les partisans de Jean-Luc Mélenchon que la succession reviendrait à un candidat PG – ou au moins Front de Gauche. Le passage de témoin au deuxième adjoint PS Raymond Cathala a donc quasiment été vécu comme une provocation, d’autant que le PG ne manque pas une occasion de dénoncer la politique du gouvernement socialiste.

PS et PG revendiquent leur légitimité

Dès le mois d’octobre, Jocelyne Pigrée, première adjointe PG, a donc annoncé sa candidature, pour prolonger l’action engagée depuis 1995. Tout en indiquant que la porte reste ouvert aux discussions et que rien n’est arrêté, elle revendique sa légitimité en tant que première adjointe parfaitement au courant des dossiers de la ville. De son côté, Raymond Cathala, investi officiellement par le PS, a démarré sa campagne, rejoint par EELV. « Les rapports de force des dernières élections donnent localement la prime au PS, j’ai été investi officiellement par mon parti et désigné par le maire sortant« , légitime l’intéressé. Son lien de parenté avec le député-maire de Créteil, Laurent Cathala, dont il est le frère, et avec qui il siège dans la même communauté d’agglomération, ne pose-t-il pas problème, comme le dénoncent ses opposants en évoquant le « clan Cathala » ? « Je n’ai pas attendu mon frère pour m’engager en politique. Nous sommes issus d’une veille famille de républicains espagnols et j’ai longtemps milité  dans le sud à Carcassonne,  à l’époque en tant que communiste », rétorque le candidat PS.

 

 

Le PCF écartelé

Alors que Joseph Rossignol avait conservé la mairie à 51 voix près en 2008 (la gauche était alors unie et la droite divisée), une scission de la gauche en pleine succession risque de lui être fatale. C’est l’analyse qu’a faite EELV qui a lancé un appel au rassemblement avant de rejoindre le PS, et que fait également le PCF qui vient de lancer un appel à l’union, engageant les deux candidats à prendre leurs responsabilités. « Pour notre part, nous avons fait le choix d’une candidature Front de gauche – et non celui d’une liste autonome Front de Gauche – pour mener dans la continuité un rassemblement de toute la gauche. C’est pourquoi depuis le début de la campagne, nous ne cessons d’oeuvrer dans ce sens dans nos divers échanges avec les deux candidats en lice et leurs organisations politiques respectives, que sont Jocelyne Pigrée pour le Parti de gauche et Raymond Cathala, pour le Parti socialiste. Nous leur demandons solennellement de prendre leurs responsabilités en faisant leurs, les priorités des Brévannais. Et pour ce faire nous en appelons à tous les électeurs de gauche approuvant notre position en leur proposant de prendre contact avec nous« , somme en ces termes un communiqué du PCF. Leur appel sera-t-il entendu ? Si tel n’est pas le cas, le PCF, qui soutient Jocelyne Pigrée tout en défendant l’union, devra aussi trancher.

Le FN pourrait rogner un petit peu à gauche, un peu plus à droite

A droite, la situation n’est pas si évidente pour Françoise Lecoufle. Présidente du groupe UMP au sein du Conseil municipal, elle connaît parfaitement la ville et est connue des habitants, à la tête avec son conjoint des serres d’orchidées qui portent leur nomElle bénéficie en prime du soutien de l’UDI et du Modem. Face à la division de la gauche et la crise de succession de Joseph Rossignol, elle jouait donc sur du velours avant que ne s’annonce ces derniers jours une liste Front National, emmenée par Jean-Jacques Lejemble. Le parti de Marine Le Pen a fait plus de 16% dans la ville en 2012 et  les frontistes se mettent à faire de vraies campagnes locales avec des militants à découvert sur le terrain, ne se contentant pas de tracts et affiches reprenant les slogans nationaux. Il pourrait donc passer la barre des 10 % et se maintenir au second tour, empochant des voix des deux côtés de l’échiquier politique mais statistiquement toujours un peu plus à droite.

Pause dans les constructions

Concernant le programme, tout le monde s’accorde sur une pause urbaine, alors que la ville a gagné 1700 habitants (+9%) en 5 ans, avec notamment la création de l’éco-quartier des Temps durables. Jean-Jacques Lejemble dénonce le bétonnage, veut recréer les terrains de pétanque et un marché du terroir, Françoise Lecoufle dénonce la densification, souhaite développer des espaces verts au coeur de la ville et dynamiser le commerce, et même Raymond Cathala propose une pause dans les constructions tout en défendant le logement social, arguant que la commune n’est qu’à deux points au-dessus de la norme minimale de 25% des habitations.

Rappel des résultats de 2008

RESULTATS DU 2ème TOUR

 

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 10301
Abstentions 3851 37,38
Votants 6450 62,62
Blancs ou nuls 173 1,68 2,68
Exprimés 6277 60,94 97,32
Liste conduite par Voix % Exprimés Sièges
gagnés
M. Joseph ROSSIGNOL (PG) 2932 46,71 25
Mme Claude REITZ (DVD) 464 7,39 1
M. Roland PATRZYNSKI (UMP) 2881 45,90 7

RAPPEL DES RESULTATS DU 1er TOUR

 

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 10299
Abstentions 4174 40,53
Votants 6125 59,47
Blancs ou nuls 224 2,17 3,66
Exprimés 5901 57,30 96,34
Liste conduite par Voix % Exprimés Sièges
gagnés
M. Joseph ROSSIGNOL (PG) 2611 44,25 0
Mme Claude REITZ (DVD) 822 13,93 0
M. Roland PATRZYNSKI (UMP) 2468 41,82 0
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Cartes rebattues aux municipales de Limeil-Brévannes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi