Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Chevilly-Larue | 17/01/2014
Réagir Par

Christian Hervy (PCF) regrette le soutien national de la candidature solo du PS à Chevilly

Christian Hervy (PCF) regrette le soutien national de la candidature solo du PS à Chevilly
Publicité

Christian Hervy Maire Chevilly LarueSuite aux décisions du bureau national du PS de ce mercredi 15 janvier, demandant à tous les chefs de file PS du Val de Marne basés dans des villes à majorité sortante de gauche de faire leur meilleurs efforts pour se rassembler, à l’exception de Pascal Rioual, autorisé à mener sa liste autonome à Chevilly-Larue, son maire PCF Christian Hervy réagit.

« Il a donc fallu une délibération du plus haut niveau de l’appareil socialiste pour tenter de légitimer la candidature de Pascal Rioual, déjà battu à plusieurs reprises aux élections municipales et cantonales par un électorat local qui, décidément, ne veut pas de lui. En effet, aux élections municipales de 2008, sa liste avait obtenu 24,59% contre 43,33% à la liste d’union de la gauche conduite par C.Hervy, Maire sortant. Aux élections cantonales de 2011, il régressait à 21,98%, C.Hervy obtenant 43,47%.« , pose le maire de Chevilly. A noter qu’en 2008, Pascal Rioual s’était inscrit en dissidence du PS et avait été suspendu du parti pour avoir mené la campagne avec une liste autonome.

« La déclaration du Parti socialiste est consternante. Elle raye d’un trait de plume l’accord politique intervenu en 2008 avec lui, accord qui avait abouti à la constitution d’une liste d’union et donc à l’exclusion de P. Rioual et de ses colistiers. Pendant les 6 années du mandat écoulé, tous les engagements ont été tenus, un programme rassembleur et progressiste a été mis en oeuvre à Chevilly-Larue, pour la plus grande satisfaction de la population. Du côté de la majorité municipale, le pluralisme a été respecté. Cette majorité s’est d’ailleurs élargie en cours de mandat avec la participation d’Europe Ecologie. D’où vient donc la mauvaise querelle qui nous est faite ?« , s’interroge l’élu qui va jusqu’à reprocher au candidat PS de vouloir profiter de sa maladie.

« Aujourd’hui, alors qu’il est totalement isolé, P.Rioual pense peut-être profiter de la maladie grave qui me frappe pour atteindre son but, là où une démarche humaniste devrait plutôt conduire à enterrer sa « hache de guerre ». Il est l’une des rares personnalités locales à ne pas avoir pris le temps de m’adresser un message de réconfort, alors que nous sommes élus dans la même assemblée depuis 13 ans, et que, en confiance, j’avais fait de lui mon adjoint aux finances en 2003. La politique n’exclut pas le respect.
Dans le climat politique actuel, cette petite péripétie ne nous détournera pas de nos efforts pour élaborer un programme d’avenir avec les habitants, pour rassembler les Chevillaises et les Chevillais autour de Stéphanie Daumin, maire-adjointe et tête de liste d’union, pour améliorer et défendre notre service public local face aux menaces qui se profilent, pour battre la droite et l’extrême-droite« , conclut l’édile.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , , Gauche, , , ,
52 commentaires pour Christian Hervy (PCF) regrette le soutien national de la candidature solo du PS à Chevilly
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi