Sécurité | Orly | 16/06/2014
Réagir Par

Création d’un Groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) à Orly

Publicité

Police 7venAlors que la ville d’Orly réclame depuis plusieurs années d’être classée en ZSP (Zone de sécurité prioritaire) pour bénéficier de moyens de police supplémentaires, elle vient d’obtenir la création d’un Groupe local de traitement de la délinquance (GLTD).

Ce dispositif, créé et animé par le procureur de la République du département, est constitué pour une durée limitée de 12 à 18 mois autour d’objectifs précis et localisés. Il réunit chaque mois l’ensemble des acteurs concernés autour de ces objectifs, à savoir non seulement les représentants de la justice, de la police et des élus locaux, mais également d’autres services répressifs locaux (fisc, douanes, répression des fraudes…) ou institutions comme l’Education nationale ou les bailleurs institutionnels.

A Orly, où l’insécurité prend des formes diffuses, du trafic de stupéfiants, fusillades, aux rixes entre bandes rivales d’Orly et Villeneuve-le-Roi, c’est ce jeudi 12 juin que la procureure de la République, Nathalie Bécache, a annoncé son intention de créer un GLTD, lors d’une réunion avec le préfet du Val de Marne, Thierry Leleu, et la maire (Gauche citoyenne) d’Orly, Christine Janodet, qui réclamait de longue date une prise en compte spécifique des questions de sécurité à Orly.

«J’attends de ce GLTD qu’il enraye de façon durable les problèmes de violence et de sentiment d’insécurité qui règnent dans certains quartiers afin que l’ensemble de la ville puisse recouvrer la tranquillité publique. La mise en réseau des services de justice et police, la réactivité accélérée du parquet et les réunions régulières entre tous les acteurs devraient y contribuer et je me réjouis de cette décision de la procureure, dont nous étions demandeurs», a commenté l’élue.

 

 

Pierre aux Prêtres, Saules, Navigateurs, Aviateurs

«Les services de l’Etat s’engageront activement dans ce cadre, sous l’impulsion du parquet, pour renforcer la lutte contre le trafic de stupéfiants, et la délinquance qu’il induit, notamment dans les quartiers de la Pierre aux Prêtres, des Saules, des Navigateurs et des Aviateurs», a de son côté précisé la préfecture dans un communiqué, se félicitant de cette décision.

Plusieurs GLTD ont déjà vu le jour dans le département qui compte également une ZSP dans le quartier des Mordacs de Champigny, dont les méthodes ont récemment été étendues au Bois L’abbé.

Lire aussi : les chiffres de la délinquance 2013 dans le Val de Marne
Les chiffres de la délinquance par commissariat 2012
Répartition des commissariats par population
Les méthodes de la ZSP de Bois l’Abbé étendues aux Mordacs

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

10 commentaires pour Création d’un Groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) à Orly
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi