Santé | | 02/06/2014
Réagir Par

Crise à Paul Guiraud : occupation festive des bureaux de la direction

Crise à Paul Guiraud : occupation festive des bureaux de la direction

Occupation bureau directionAlors qu’une partie du personnel de l’hôpital Paul Guiraud est en grève à l’appel de l’intersyndicale SUD-santé, la CGT, FO et CFDT depuis ce lundi 2 juin suite à l’annonce du passage de la journée de travail de 8h à 7h36 en contrepartie d’une diminution de 9,5 jours de RTT par an, l’action s’est muée en occupation des bureaux de la direction, sans séquestration, depuis le début d’après-midi ce lundi.

Ce lundi soir vers 23 heures, près d’une centaine de personnes étaient encore dans la cour de l’hôpital et la délégation venue occuper la direction s’est mise à danser et chanter à tue-tête le rif de Seven nation Army de The White Strips (Po polo po po…) alors que le directeur de l’établissement, Henri Poinsignon, regagnait son bureau.

Cette occupation des bureaux ainsi que la reconduction du mouvement de grève jusqu’au mardi 3 juin 14 heures a été votée à l’unanimité en AG et vise à demander l’intervention d’émissaires de l’ARS ou du ministère de la Santé pour négocier. La direction a confirmé l’occupation sans séquestration de ses bureaux et indiqué que les portes du secrétariat ont été enfoncées par les occupants. Elle a également précisé avoir poursuivi l’offre de dialogue concernant les modalités de mise en place de la nouvelle organisation. Les syndicats, eux, souhaitent re-négocier l’organisation horaire même, à savoir le passage à 7h36 et la réduction des RTT qui va avec.

Rappel du contexte 
Suite à l’annonce d’une diminution des journées de travail de 8h à 7h36 en contrepartie d’une réduction de 9,5 jours de RTT par an, à compter du 1er août, l’intersyndicale SUD-santé, la CGT, FO et CFDT de l’hôpital psychiatrique Paul Guiraud de Villejuif a lancé un appel à la grève à compter du lundi 2 juin, au terme d’une assemblée générale qui s’est tenue ce  mardi 27 mai. Mercredi 28 mai, des discussions ont été ouvertes entre direction et syndicat, lors des quelles la direction a proposé de négocier sur les nouveaux projets extrahospitaliers, de plan de formation, de remplacement… Aucune partie n’a en revanche fait de contre-proposition sur l’organisation horaire. La grève a commencé ce lundi 2 juin. Entre temps, le président du directoire, Gilles Delbos, a présenté sa démission. Officiellement, le calendrier de négociation sur la nouvelle organisation horaire doit se tenir jusqu’au 6 juin.  Pour prendre connaissance des positions de chaque partie, lire le premier article explicatif avec les positions de la direction et des syndicats, et le second article avec la position du président du Conseil de surveillance et celle de la CME (Communauté médicale d’établissement).
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Crise à Paul Guiraud : occupation festive des bureaux de la direction
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi