Politique locale | Saint-Mandé | 08/09/2014
Réagir Par

Deux colistiers de Jean Eroukhmanoff veulent constituer leur groupe à Saint-Mandé

Saint-Mandé, demainDès l’installation du Conseil municipal suivant les élections de Saint-Mandé (qui ont reconduit le maire UMP Patrick Beaudouin), Luc Alonso (Modem) et Lucile Robinet (sans étiquette) avaient décidé de siéger dans les non inscrits, ne se reconnaissant plus dans la dynamique de la liste de jean Eroukhmanoff auprès de qui ils avaient démarré la campagne.

En cette rentrée, les deux élus ont décidé de constituer un groupe au sein du Conseil municipal, qui se nommera Saint-Mandé demain, à condition que celui-i soit accepté, le règlement intérieur prévoyant que chaque groupe soit au moins constitué de trois élus. « Mais groupe ou pas, nous devons avoir le droit de nous exprimer dans une tribune et exigerons de pouvoir exprimer nos opinions dans le bulletin municipal », assure Luc Alonso.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Deux colistiers de Jean Eroukhmanoff veulent constituer leur groupe à Saint-Mandé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *