Société | Val-de-Marne | 12/12/2014
Réagir Par

Deux sénateurs du 94 au coeur du débat sur la reconnaissance de la Palestine

Deux sénateurs du 94 au coeur du débat sur la reconnaissance de la Palestine

senatAlors qu’était adoptée ce jeudi 11 décembre au Sénat la résolution de reconnaissance de la Palestine déposée par le socialiste Gilbert Roger, deux sénateurs val de marnais,Christian Cambon (UMP) et Esther Benbassa (EELV) sont longuement intervenus, l’un contre, l’autre pour. 

La solution des deux États, nous la partageons tous. Comme beaucoup d’amis d’Israël,

Christian Cambon - Senateur Val-de-Marne-2
nous n’approuvons pas les confiscations de terres qui attisent le conflit. Mais comme amis des Palestiniens nous considérons que la paix ne sera possible que si cesse le terrorisme et si la sécurité d’Israël est garantie (…)  Le Hamas appelle toujours à détruire Israël, c’est inacceptable. Si le gouvernement appliquait votre résolution à la lettre, la France perdrait tout crédit. C’est en conservant une position équilibrée que nous continuerons à exercer une influence sur Israël”, a insisté le sénateur-maire UMP de Saint-Maurice, rappelant au passage que la résolution n’a qu’un aspect symbolique puisqu’il appartient au gouvernement et lui seul de décider sur cette question.

“La coexistence de deux États est la seule issue à des décennies de déni mutuel.

benbassa_esther11033f
N’abandonnons pas le terrain aux extrémistes des deux bords. Messianisme et irrédentisme mènent au désastre“, a au contraire défendu la sénatrice EELV. J”ai longtemps vécu en Israël. J’ai consacré une grande part de mes travaux à l’histoire du sionisme. Je fus témoin des souffrances quotidiennes du peuple palestinien. (…) Nous aurions tout à perdre à laisser se propager les amalgames inacceptables, terreau de l’antisémitisme dont le hideux visage nous fut montré, il y a quelques jours, à Créteil. N’hésitons pas à appeler le Gouvernement de la France à reconnaître enfin l’État de Palestine” a insisté la sénatrice.

Voir l’intégralité des débats qui se sont tenus sur cette question.
La résolution a été adoptée à 153 voix pour et 146 contre.

Dans le Val de Marne, les sénateurs UMP Christian Cambon et Catherine Procaccia ont voté contre, les sénateurs PCF Christian Favier et Laurence Cohen ainsi que la sénatrice EELV Esther Benbassa ont voté pour, le sénateur PS Luc Carvounas s’est abstenu.

Une résolution avait également été votée en ce sens à l’Assemblée nationale le 2 décembre, qui avait divisé les élus socialistes du département.

Dans un communiqué de ce vendredi 12, le maire PCF de Vitry-sur-Seine, Alain Audoubert,  enjoint l’Elysée à tenir compte de ces deux votes. “François Hollande doit porter la voix du peuple de France sans temporisation, sans hésitation, sans ambigüité“, insiste l’élu dont la majorité municipale avait voté un voeu en ce sens en novembre dernier, à l’exception du maire-adjoint PRG Maurice Tzinman, lequel a remercié dans un courrier le député PS René Rouquet d’avoir voté contre cette résolution le 2 décembre.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
14 commentaires pour Deux sénateurs du 94 au coeur du débat sur la reconnaissance de la Palestine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi