Logements | Accueil Val de Marne (94) Gentilly | 16/09/2014
Réagir Par

Encadrement des loyers : Gentilly,Chevilly et Seine Amont insistent

Encadrement des loyers : Gentilly,Chevilly et Seine Amont insistent
Publicité

Prix Loyer © Bred&Co - Fotolia.comLes élus PCF de la proche couronne poursuivent leur offensive pour réclamer la mise en oeuvre de l’encadrement des loyers en petite couronne, sujet qui divise à gauche. Dernières en date, les maires de Chevilly-Larue Stéphanie Daumin et Gentilly, Patricia Tordjman, réclament à leur tour que la mesure soit mise en oeuvre dans  leur commune.

« Aujourd’hui, 60% des Franciliens sont éligibles au logement social alors que 50% des logements sociaux sont concentrés sur 9% des communes de la première couronne. Gentilly en fait partie qui , avec 56% de logements sociaux, a le plus fort taux aux portes de Paris, pendant que le coût du foncier est un des plus élevés. La pression sur la ville s’accroît. (…) Pour 50 logements libérés par an en moyenne, nous recevons un peu plus de 1500 demandeurs de logement social, contre 800 au début des années 2000. Beaucoup sont inscrits depuis plus de 5 ans et la plus grande part vient du privé, ne pouvant plus faire face à des loyers trop chers (21,89 €/m2) en moyenne hors charge), qui augmentent de manière continue (…) », témoigne Patricia Tordjman dans un courrier à Manuel Valls tandis que Stéphanie Daumin

De son côté, Pierre Gosnat a écrit, en tant que président de la Communauté d’agglomération Seine Amont, à Daniel Guiraud, président de Paris Métropole, pour lui demander d’inscrire cette question à l’aordre du jour du Conseil syndical.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi