Société | | 09/10/2014
Réagir Par

Esther Benbassa et Laurence Abeille en visite à l’Ofpra

Esther Benbassa et Laurence Abeille en visite à l’Ofpra
Centres de vaccination à Fontenay-sous-Bois : Voir la page

Visite Esther Benbassa Laurence Abeille OfpraDans la perspective de la future réforme du droit d’asile, les deux parlementaires écologistes du Val de Marne, la sénatrice Esther Benbassa et la députée Laurence Abeille, ainsi que le député Noël Mamère, se sont rendus à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides), basé à Fontenay-sous-Bois, ce lundi 6 octobre.

Les parlementaires y ont assisté à un entretien entre un officier de protection et un demandeur d’asile syrien pour mieux appréhender les démarches liées à la demande d’asile. «Nous avons également échangé avec le directeur général de l’Ofpra non seulement du fonctionnement de l’Office mais également de la future réforme du droit

Visite Esther Benbassa Laurence Abeille Ofpra
d’asile», indique Esther Benbassa, qui sera, lors de l’examen du texte, cheffe de file pour le groupe écologiste du Sénat. «Je m’attacherai à porter la voix de toutes les personnes obligées de fuir leur pays et leur famille pour sauver leur vie, insiste la sénatrice EELV. Sans aucune naïveté ni angélisme, mais notre pays, qui s’enorgueillit si souvent d’être la patrie des droits de l’homme, doit être exemplaire en matière d’accueil des réfugiés.»

En 2013, l’Ofpra a enregistré 66 251 demandes d’admission comme réfugié (réexamens et mineurs accompagnants compris), en augmentation de 7,8% par rapport à 2012. Au niveau européen, c’est toutefois en Allemagne que la progression est la plus forte, 109 580 premières demandes en 2013 contre 64 539 en 2012, soit une hausse de près de 70%. Même tendance pour la Suède, en troisième position, dont la demande d’asile a augmenté de 24% en 2013.

Ofpra Bureau
Les pays dont sont issus la majorité des demandeurs d’asile en France sont la République démocratique du Congo (4000 demandes). Derrière, le Kosovo (+68%) et l’Albanie (+95%) progressent fortement, tout comme le Bangladesh (+192%), à la suite de son retrait de la liste des pays d’origine sûrs par décision du Conseil d’Etat. En dehors des dix principaux pays de provenance, trois pays sont en forte hausse en 2013, en raison des événements ou conflits ayant lieu dans ces Etats : le Mali avec plus de 1 350 premières demandes (+135%), la Syrie avec près de 900 premières demandes (+95%) et la République centrafricaine avec près de 300 demandes (+342%). L’âge moyen des demandeurs est de 32 ans.

En 2013, l’Ofpra a rendu 62 056 décisions, en augmentation de 3% par rapport à 2012. 5 978 décisions ont donné lieu à des admissions en 2013. A ces chiffres doivent s’ajouter ceux des annulations des décisions de rejet de l’Ofpra par la Cour nationale du droit d’asile (Cnda), qui s’élèvent à 5 393. Ceci porte le nombre total de personnes placées sous protection à 11 371 pour l’année 2013, représentant, selon le rapport d’activité de l’Ofpra, un taux global d’admission de 24,4%.

Au total, 186 234 personnes en France étaient placées sous la protection de l’Ofpra au 31 décembre 2013, en progression de 5,2% par rapport à 2012. Si au 31 décembre 2013, les personnes protégées (hors apatrides) étaient originaires du continent asiatique (38%), elles sont progressivement rejointes par les personnes originaires des pays africains (30,5%) et des pays du continent européen (28,9%).

En moyenne, 406 personnes ont été reçues quotidiennement à l’Ofpra en 2013. A noter qu’une formation sur l’accueil des récits de souffrance est désormais dispensée aux agents instructeurs pour mieux appréhender les entretiens avec les demandeurs d’asile qui ont subi des traumatismes. A l’heure d’Internet, l’Ofpra s’est mis à la visioconférence pour examiner certains dossiers des personnes situées outre-mer ou dans des centres de rétention administrative. 5% des dossiers sont ainsi traités en visio-conférence. Le stock de dossiers en instance est en moyenne de 30 000 dossiers et la durée incompressible d’attente d’environ 3 mois. L’Ofpra emploie 465 équivalents temps plein (chiffres 2013).

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Esther Benbassa et Laurence Abeille en visite à l’Ofpra
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi