Publicité
Publicité : Ordival 94
Entreprises | Bry-sur-Marne | 14/04/2014
Réagir Par

Festo, champion de la robotique et de la formation

Festo, champion de la robotique et de la formation
Publicité

ThierryLeleu (2)Robotique, mécatronique, nanoélectronique pneumatique, électro-pneumatique… Dans la ZA des maisons rouges à Bry-sur-Marne, le siège français de l’entreprise allemande Festo construit des prototypes robotiques et des systèmes de contrôle et de commande pour aider les entreprises à automatiser leur production. A l’occasion de la semaine de l’industrie,

l’entreprise a reçu la visite du préfet du Val de Marne, Thierry Leleu, jeudi 10 avril. « J’ai voulu rencontrer le monde de la robotique et de la nanotechnologie, car c’est la technologie de demain et Festo en est le fleuron » explique le préfet.

Alors que le département ne compte plus guère d’activité industrielle, Festo compte plus de 2000 brevets et est implantée dans 176 pays. Elle emploie en France environ 150 personnes.

Festo Bry

Bien que dans une belle dynamique économique et sur un segment de pointe, la société a toutefois du mal à recruter. « La structure PME n’est pas en vogue, les jeunes rêvent tous de travailler dans des grosses entreprises type l’Oréal ou Total », explique Jean-Michel Tasse, directeur général France.

La situation géographique n’aide pas non plus, « le site reste mal desservi par les transports », regrette le directeur.

Le département formation de Festo, Festo Didactic, qui propose des formations pointues aussi bien technologiques que managériales, et accompagne plus de 40 000 personnes dans le monde chaque année, contribue en revanche à aller au-devant des collaborateurs potentiels. « De 2000 à 3000 élèves sont reçus chaque année sur le siège, nous apportons des formations clés en main aux écoles et sommes très sollicités par les formations technologiques et ingénierie », témoigne le directeur.

Festo 3

Le site est équipé en salles de formation, amphithéâtre, et met à disposition le matériel d’apprentissage, permettant aux étudiants de manipuler les robots de dernière génération. Pour aller plus loin, l’entreprise projette de créer un master et participe avec ses étudiants français aux Worldskills France, olympiades des métiers lors desquelles s’affrontent des équipes sur des épreuves techniques.

Thierryleleu3 (2)

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi