Entreprises | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 08/09/2014
Réagir Par

Hôtellerie : un bon début d’été dans le Val de Marne

Hôtellerie : un bon début d’été dans le Val de Marne
Publicité

Chiffres Hotellerie IDF Juillet 2014Les chiffres du mois d’août ne sont pas encore connus mais ceux du mois de juillet sont encourageants pour l’hôtellerie locale. En milieu de gamme, le Val de Marne est le seul département de proche couronne à avoir progressé

en taux d’occupation des chambres (86,4%, en progression de 2,9%) ainsi qu’en recette moyenne par chambre (76 euros, en progression de 2,3%) au mois de juillet, selon les chiffres du cabinet In extenso – Deloitte. A noter aussi la belle progression de la Seine et Marne qui augmente de 12,2% son taux d’occupation des chambres mais diminue de 1,2% sa recette moyenne par chambre.

Sur l’ensemble de la région parisienne, la Val de Marne affiche avec Paris le meilleur taux d’occupation des chambres (nombre de chambres occupées/nombre de chambres disponibles), de l’ordre de 86,4%. Des performances qui ne se retrouvent en revanche pas dans l’hôtellerie économique ni super économique. Voir ci-dessous les chiffres du mois de juillet en Ile de France par département, en hôtellerie milieu de gamme, économique et super économique.

Chiffres Hotellerie IDF Juillet 2014

Paris a aspiré les groupes

Richard Laine«Le mois de juillet a été très bon notamment en raison du tourisme d’affaires qui s’est prolongé jusqu’au 24-25 du mois. Juillet est devenu un vrai mois d’affaires ce qui n’était pas le cas il y a quatre ans, témoigne pour sa part Richard Lainé, président du Chro (club d’hôteliers du 94) et directeur général du Novotel de Rungis. Cela a permis de stabiliser l’été car le mois d’août n’a pas été dans le même sens pour différentes raisons. L’an dernier, Paris intramuros avait eu des résultats moyens et ils ont davantage accepté de groupes cette année, aux dépens de la banlieue. Au sein du département, chaque hôtel dépend aussi de facteurs qui lui sont propres. Sur la plate-forme Orly-Rungis par exemple, où nous recevons depuis plusieurs années des groupes d’Indiens et de Pakistanais en raison de l’accessibilité des prix par rapport à Paris intra-muros, nous avons ressenti l’effet des élections en Inde.»

Le baromètre du Comité régional du tourisme confirme un mois de juillet meilleur que celui d’août. Ainsi les professionnels interrogés ont estimé que l’activité touristique de l’été 2013 était meilleure que celle de 2014, mais si 78% des hôteliers interrogés l’estiment bonne en juin (contre 33% en 2013), ils ne sont plus que 53% en juillet (contre 30% en 2013) et 41% en août (contre 34% en 2013).

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , , , , Tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi