Publicité
Publicité : Ordival 94
Finances locales | Val de Marne | 15/09/2014
Réagir Par

Impact de l’évolution des bases sur les hausses d’impôts locaux dans le Val de Marne

Impact de l’évolution des bases sur les hausses d’impôts locaux dans le Val de Marne
Publicité

Taxe-fonciere-Taxe-Habitation 4-©-Richard-Villalon-Fotolia.com_En 2013, seulement 4 villes du Val de Marne ont augmenté leur taux de taxe d’habitation mais la taxe elle-même a augmenté dans 43 des 47 villes du département en raison de l’augmentation des bases.

Même à Marolles-en-Brie, elle a augmenté de 2,13% alors que le taux diminuait de 1%. C’est à Valenton, qui était en queue de peloton dans ses bases nettes par habitant, que l’augmentation a été la plus forte, de l’ordre de 9%.

Impact 2 evolution bases sur augmentation taxe habitation 2013 Val de Marne

Valenton connaît également la plus forte augmentation des bases nettes par habitant de sa taxe foncière (+7%) alors Villeneuve-Saint-Georges diminue de 1,90%. Quatre autre villes voient les bases de leur taxe foncière baisser : Bry-Sur-Marne, Fresnes, Orly, Thiais, Choisy-Le-Roi, Santeny et Gentilly.

Impact evolution bases sur augmentation taxe fonciere 2013 Val de Marne

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Impact de l’évolution des bases sur les hausses d’impôts locaux dans le Val de Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi