Société | Accueil Val de Marne (94) Ivry-sur-Seine | 04/07/2014
Réagir Par

Important rassemblement contre les expulsions de Roms devant la préfecture de Créteil

Important rassemblement contre les expulsions de Roms devant la préfecture de Créteil

Rassemblement Roms Créteil (2)Près de 200 personnes, familles de Roms du bidonville d’Ivry-sur Seine,  membres de l’association Romeurope et élus ont manifesté devant la préfecture du Val de Marne ce jeudi 3 juillet, alors que plusieurs campements du département pourraient être expulsés cet été. Une délégation a été reçue par le préfet Thierry Leleu.

Cela fait trois ans que les premiers Roms se sont installés sur ce terrain, propriété de l’AP-AP (Assistance publique des hôpitaux de Paris). « Les premières familles du bidonville sont arrivées vers mi-février 2011, après avoir été délogées suite à l’incendie de leur campement précédent. Depuis le 26 mars dernier (Ndlr. date où la décision de justice d’évacuation a été rendue exécutoire), la situation est très incertaine pour eux. En ce qui me concerne, je les soutiens totalement, j’ai un excellent rapport de voisinage avec eux et je les connais chacun intimement », témpoigne une Ivryenne, voisine du campement. Ivry sur seine-Roms« Le problème c’est qu’avec toutes les expulsions successives, tous les Roms du département sont venus ici.  C’est un campement un peu organisé, avec une certaine stabilité, des points d’eaux.. Aujourd’hui, ils sont près de 400 personnes, pour beaucoup sur le territoire depuis plusieurs années, et vivent dans des conditions d’insalubrité énormes, avec une accumulation de déchets sur le chantier » déplore Bernard, du collectif de soutien aux Roumains d’Ivry. Depuis quelques semaines, la tension montait suite à des rumeurs d’expulsion du campement au 10 juillet, malgré le démenti de la préfecture. « Cela fait longtemps que l’AP-HP a entamé la procédure d’expulsion comme propriétaire privé du terrain. Cependant, après sa visite au campement, son directeur Martin Hirsch a fait marche arrière et a pris la décision de ne pas suivre la décision de justice d’expulsion jusqu’à ce qu’on trouve une solution de relogement. Depuis, la situation reste incertaine pour les familles du campement » poursuit Bernard.

« Nos enfants sont nés ici. Si nous sommes expulsés, où va-t-on aller ? Nous n’avons pas de travail, ni de vie normale. Nous voulons avancer comme des français » témoigne pour sa part une mère de famille du bidonville Truillot. Environ 90 enfants du bidonville seraient actuellement scolarisés.

Rassemblement Roms Créteil (2)

Soutien politique

Dans la foule devant la préfecture, les politiques sont venus en renfort des associations comme RESF (réseau Education sans frontière), la Ligue des droits de l’homme (LDH) et Romeurope. « Nous sommes venus avec trois autres membres du parti,  avec les personnes du campement d’Ivry.  Nous les avons accompagnées pour prendre le métro. D’autres sont venus en car, surtout les femmes et les enfants » explique un membre de Lutte Ouvrière.

Laurence abeille« Alors que 800 personnes seraient concernées par des expulsions dans le département du Val-de-Marne courant juillet, cela ne résoudra en aucune façon le problème des bidonvilles mais ne fera uniquement que repousser ces familles plus loin en anéantissant toute possibilité de reconstruction », plaide la députée écologiste, Laurence Abeille. « Nous considérons que les personnes de nationalité roumaine sur ce camp sont des réfugiés. A ce titre, ils doivent avoir le soutien des autorités françaises et de la population », considère de son côté Philippe Bouyssou, 1er maire-adjoint d’Ivry-sur-Seine. Pascal savoldelli« Nous revendiquons un statut pour les personnes Roms. L’expérience nous a montré que la simple expulsion, sans une réponse de relogement, aggrave le problème et augmente les troubles et l’insécurité des ces familles » indique encore Pascal Savoldelli, président du groupe Front de gauche au Conseil général.

Voir précédent article sur le sujet

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
5 commentaires pour Important rassemblement contre les expulsions de Roms devant la préfecture de Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi