Municipales 2014 | | 25/01/2014
Réagir Par

Jean-Pierre Spilbauer lance sa campagne et défend son bilan à Bry

Jean-Pierre Spilbauer lance sa campagne et défend son bilan à Bry

Jean-Pierre SpilbauerMaire sortant de Bry-sur-Marne et candidat à sa succession avec l’investiture de l’UMP, Jean-Pierre Spilbauer descend sur le terrain. A la tête de la ville depuis 2000, l’élu mise sur une campagne de proximité 

“afin d’imaginer le Bry de demain, avec les Bryards“, en s’appuyant sur des réunions chez l’habitant.

Son premier tract propose une série de dix questions-réponses à travers lesquelles il répond à certains arguments de campagne de ses concurrents et défend son bilan, principalement sur les questions d’urbanisme, réfutant tout projet de densification et justifiant la non transformation du PLU pour éviter justement de se faire imposer une densification plus importante, expliquant pourquoi la ville n’a pu préempter les terrains de la SFP (situés en partie à Villiers-sur-Marne). Le maire y aborde également les enjeux liés à la nouvelle métropole et évoque la gestion financière de la ville, défendant une hausse des impôts limitée à 1% durant la mandature.

En parallèle de ce premier tract, l’élu vient de lancer son site de campagne et tiendra une réunion publique le 12 février.

Trois autres candidats ont déclaré leur candidature à ce jour aux municipales de Bry-sur-Marne Charles Aslangul (dissident UMP), Thierry Brayard (divers droite) et Johan Ankri, PS soutenu par EELV.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , UMP
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour Jean-Pierre Spilbauer lance sa campagne et défend son bilan à Bry
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi