Société | Val de Marne | 22/04/2014
Réagir Par

La légion d’honneur : à quoi ça sert ?

Publicité

A quoi sert la légion d'honneur ? D'où vient cette récompense ? Comment s'obtient-elle ? Petit retour historique sur cette distinction créée par Napoléon Bonaparte. "C’est avec des hochets que l’on mène les hommes", aurait répondu l'empereur aux détracteurs de cette institution naissante.

Votée en 1802, quelques années après la révolution de 1789 et de la période d’instabilité politique qui s’en est suivie, l’institution du système de récompenses de la légion d’honneur avait pour objet de réorganiser la nation, en parallèle d’autres initiatives plus fondamentales comme la rédaction du code civil, la création de la Cour des comptes, des lycées d’instruction publique ou encore la réforme de l’administration.

C’est le président de la République qui est de droit grand maître de la Légion d’honneur pendant la durée du son mandat. Il est à ce titre élevé au grade de grand’croix juste avant son investiture. Car au sein de la Légion d’honneur, s’échelonnent plusieurs grades et dignités. Il y a ainsi trois grades : chevalier, officier et commandeur, et deux dignités : grand officier et grand’croix.

Qui peut prétendre à la légion d’honneur ?

La légion d’honneur doit en principe récompenser les personnes qui ont œuvré au service de leur pays et non dans leur intérêt propre exclusif, ceci dans n’importe quel domaine que ce soit (économique, social, artistique…) Cette action pour le bien commun doit s’être déroulée pendant au moins 20 ans.

Les candidatures sont présentées par les ministres, argumentées par un mémoire de proposition. Elles peuvent aussi être présentées spontanément au ministre par des citoyens (cela s’appelle l’initiative citoyenne) à condition d’être cosignées par 50 personnes du département. C’est ensuite le Conseil de l’ordre qui examine les dossiers et les décisions sont validées par un décret du président de la République. Environ 85 % des dossiers présentés par les ministres sont acceptés.

Ce titre honorifique distingue aussi bien des personnalités civiles que militaires. La proportion entre les deux a du reste varié au cours des décennies, avec davantage de militaires durant les périodes de guerre. Alors qu’en 1921, 75 % des récompensés l’étaient à titre militaire, ils n’étaient plus que 37% en 2011. A noter également que depuis 2007, chaque promotion civile doit récompenser autant de femmes que d’hommes. Il n’est pas possible d’être décoré à titre posthume.

 

 

93 000 légionnaires en France

Actuellement, environ 93 000 personnes sont décorées de la légion d’honneur. Le maximum de légionnaires vivants a été fixé à 125 000. Environ 3500 récompenses sont attribuées chaque année, dont 2200 à des personnalités civiles et 1300 à des militaires (dont 50 % en activité et 50% d’anciens combattants ou de réservistes). L’âge moyen d’entrée dans la légion d’honneur pour un civil est de 58 ans. Il y a trois promotions civiles par an (janvier, Pâques, 14 juillet) et deux militaires (juillet et avril).

Pour en savoir plus :

Voir le site de la Grande chancellerie de la Légion d’honneur

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour La légion d’honneur : à quoi ça sert ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi