Education | Val de Marne | 24/11/2014
Réagir Par

La rectrice de Créteil dévoile les collèges en éducation prioritaire

La rectrice de Créteil dévoile les collèges en éducation prioritaire
Publicité

Betarice Gille 236 des 104 collèges du Val de Marne  devraient constituer les têtes de pont des nouveaux réseaux d'éducation prioritaire (Rep) ou très prioritaires (Rep +) à la rentrée de septembre 2015, soit 34,61% des établissements, contre 62,40% en Seine-Saint-Denis et 12,59% en Seine-et-Marne. La rectrice de Créteil, Béatrice Gille, a présenté la liste des établissements ce lundi 24 novembre en insistant sur "l'enjeu d'équité" du dispositif.

A l’instar de la nouvelle géographie prioritaire, le choix des futurs réseaux d’éducation prioritaire, qui s’appuient sur des collèges et une partie des écoles qui en dépendent, repose sur des indicateurs identiques sur l’ensemble de la France et qui sont au nombre de quatre : le taux d’élèves issus de classes sociales défavorisées, le taux d’élèves boursiers, le taux d’élèves en retard d’au moins une année à l’entrée de la sixième et le taux d’élèves issus de ZUS (Zones urbaines sensibles).

Au niveau national, le quota par académie des 1082 réseaux avait été annoncé par la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, en septembre, et faisait la part belle à l’Académie de Créteil (départements 77, 93 et 94) avec 96 REP (réseaux d’éducation prioritaire) et 34 REP + (très prioritaires).

La liste présentée par la rectrice ce lundi 24 novembre fera l’objet d’un arbitrage définitif lors d’un comité technique ministériel en décembre. Une seconde liste précisera quelles écoles dépendant des collèges Rep figurent précisément dans les nouveaux réseaux d’éducation prioritaire. L’inclusion à un REP n’est pas automatique pour toutes les écoles dépendant d’un collège REP.

 

 

Voir ci-dessous la liste des collèges relevant des nouveaux réseaux prioritaires qui concernent partiellement 30 villes sur les 47 du Val de Marne.

REP ou REP + Collège tête de pont Ville
REP Leon Blum Alfortville
REP Paul Langevin Alfortville
REP Blaise Cendrars Boissy-saint-Leger
REP Paul Eluard Bonneuil-sur-Marne
REP+ Elsa Triolet Champigny-sur-Marne
REP Lucie Aubrac Champigny-sur-Marne
REP Paul Vaillant-couturier Champigny-sur-Marne
REP Willy Ronis Champigny-sur-Marne
REP Nicolas Boileau Chennevières-sur-Marne
REP Jean Moulin Chevilly-Larue
REP Emile Zola Choisy-le-Roi
REP Henri Matisse Choisy-le-Roi
REP Amedee Laplace Créteil
REP Louis Pasteur Créteil
REP Albert Schweitzer Créteil
REP Jean Mace Fontenay-sous-Bois
REP Rosa Parks Gentilly
REP Georges Politzer Ivry-sur-Seine
REP Henri Wallon Ivry-sur-Seine
REP Molière Ivry-sur-Seine
REP Eugene Chevreul L’hay-les-Roses
REP Janusz Korczak Limeil-Brevannes
REP Jules Ferry Maisons-Alfort
PREFIG REP+ Robert Desnos Orly
REP Dorval Orly
REP Fernande Flagon Valenton
REP Karl Marx Villejuif
REP Georges Brassens Villeneuve-le-Roi
REP+ Jules Ferry Villeneuve-saint-Georges
REP Pierre Brossolette Villeneuve-saint-Georges
REP Roland Garros Villeneuve-saint-Georges
REP Francois Rabelais Vitry-sur-Seine
REP Gustave Monod Vitry-sur-Seine
REP Jean Perrin Vitry-sur-Seine
REP Joseph Lakanal Vitry-sur-Seine
REP Jules Valles Vitry-sur-Seine

Les collèges qui sortent et les collèges qui rentrent

Les 3 collèges font leur entrée dans le dispositif 

Léon Blum Alfortville
Jean Moulin Chevilly-Larue
Joseph Lakanal Vitry-sur-Seine

Les 7 collèges qui sortent des réseaux d’éducation prioritaire 

Henri Barbusse Alfortville
Dulcie September Arcueil
Romain Rolland Ivry-Sur-Seine
Guy Moquet Villejuif
Louis Pasteur Villejuif
Les Prunais Villiers-Sur-Marne
Adolphe Cherioux Vitry-Sur-Seine

Concernant les élèves qui sortent du dispositif, en raison de leurs indicateurs socio-scolaires, la rectrice de Créteil a précisé que la transition s’effectuerait de manière progressive avec « un régime indemnitaire identique pendant trois ans » et  un budget identique sur l’année 2015-2016.

Des ZEP aux REP et aux REP +

Créées en 1981, les ZEP (Zones d’éducation prioritaire) ont évolué au fil du temps, changeant de sigle à chaque fois (RAR, réseaux ambition réussite, ECLAIR…). L’objectif des REP et des REP + est de recentrer les moyens sur les établissements  pour ramener à moins de 10% les écarts de réussite scolaire entre les élèves de REP et les autres.  Les outils : plus de moyens, une prime revalorisée pour les enseignants, du temps dégagé pour les réunions d’équipe, la scolarisation des moins de trois ans, le recours prioritaire au dispositif plus de maîtres que de classes, la formation des enseignants…

REP + préfigurateurs

Le dispositif a été gradué en REP et REP +  en fonction du degré de difficulté sociale et scolaire des élèves. Le Val de Marne compte ainsi 3 REP + contre 27 en Seine-Saint-Denis et 4 en Seine-et-Marne. Dès cette rentrée de septembre 2014, 9 collèges REP + préfigurateurs ont commencé à tester le dispositif dans l’Académie dont 1 dans le Val de Marne, à Orly (Robert Desnos). « Le collège d’Orly a développé les temps de concertation qui permettent de changer la manière d’appréhender les problèmes. A Jean Zay (Bondy, 93), c’est le travail avec les familles qui a été plus particulièrement exploré », cite Alain Pothet, inspecteur d’Académie et inspecteur pédagogique régional.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour La rectrice de Créteil dévoile les collèges en éducation prioritaire
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi