Manifestation | | 21/03/2014
Réagir Par

La rue de Paris manifeste à Villeneuve-Saint-Georges

La rue de Paris manifeste à Villeneuve-Saint-Georges
Centres de vaccination à Villeneuve-Saint-Georges : Voir la page

rue de Paris VSGDeux collectifs manifestent ensemble à Villeneuve-Saint-Georges ce vendredi 21 mars à 16h30 au départ du 25 de la rue de Paris. Se rejoindront à la fois des habitants en cours d’expropriation de plusieurs immeubles dont ceux du 25 et 50 rue de Paris, et des commerçants et restaurateurs en colère contre le couvre-feu instauré dans la rue de Paris.

Des dizaines de familles sont concernées par ces expropriations indique Christian Huot, président de l’association des amis de la terre, qui dénonce un opération au bénéfice des promoteurs. “La ville pratique une stratégie d’agent immobilier. Au 25 rue de Paris l’expropriation se fera à 1780€ le m² alors que la valeur moyenne est de 2700€. Après 1000€ de rénovation, ils pourront revendre 4500€ le m²” explique-t-il. Propriétaire à cette adresse, Isabelle indique avoir appris l’expropriation de sa mère sur les panneaux d’affichage municipaux. “En juillet dernier, l’EPA-ORSA et la mairie ont expertisé l’immeuble et déclaré que les fondations étaient en train de s’écrouler. Mais ils n’ont pas pu accéder aux fondations, car je suis la seule à avoir la clé des combles et des caves” explique t-elle, “ils ont expertisé leur lot qui est volontairement laissé à l’abandon depuis des années et donc forcément détérioré, mais chez nous ils ne sont pas venus.

Les commerçants et restaurateurs de la rue de Paris sont pour leur part en colère contre le couvre-feu mis en place en juillet par un arrêté municipal et qui impose la fermeture des magasins après 22 heures pour apaiser la rue. “J’ai perdu environ 60% de mon chiffre d’affaires“, indique un épicier.

Au cabinet du maire, on commence par faire remarquer que cette manifestation se tient deux jours avant l’élection municipale et que cela n’est sans doute pas un hasard. Parmi les protagonistes de la manifestation, figurent notamment l’ancien candidat qui ne s’est finalement pas présenté, Mohammed Amrouchi et le dernier colistier de la liste du FN, Christian Huot. “Sur le fond, des études ont été réalisées avec l’EPA ORSA et le 25 rue de paris, classé monument historique en raison de son escalier, a été déclaré en carence.  Nous avons donc l’obligation de ne pas mettre en péril les habitants. Nous leur avons proposé de racheter leur logement et de les reloger ailleurs en centre-ville puis de revenir dans l’immeuble ensuite s’ils le souhaitent, comme locataires“,  indique le directeur de cabinet. “Les habitants ont fait un recours juridique et c’est leur droit le plus strict. Il appartiendra à la justice de décider.

Concernant les commerces, tous n’ont pas souffert du couvre-feu et plusieurs d’entre eux réalisent un meilleur chiffre d’affaires grâce au retour à la tranquillité. Il y a objectivement moins d’interventions de la  police (alcool squats, trafic). Nous reconnaissons en revanche que cela pose un problème aux restaurants et nous réfléchissons à une solution à leur attention“, précise le directeur de cabinet.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
4 commentaires pour La rue de Paris manifeste à Villeneuve-Saint-Georges
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi