Transports | Accueil Val de Marne (94) Orly | 05/06/2014
Réagir Par

L’aéroport d’Orly inaugure ses nouvelles esplanades

L’aéroport d’Orly inaugure ses nouvelles esplanades
Publicité

Esplanade Orly SudEn pleine mue avec la construction prochaine d’un vaste bâtiment de jonction entre ses deux aérogares Sud et Ouest ainsi qu’une nouvelle salle d’embarquement, l’aéroport d’Orly vient d’achever la première étape de sa transformation : la réorganisation des flux automobile et de l’accès au stationnement accompagnée de l’aménagement paysager des esplanades de ses terminaux.

Dans cette phase préalable à l’extension des bâtiments, la circulation et l’orientation des flux de véhicules et des passagers ont été simplifiées pour rééquilibrer l’espace routier et piéton. La circulation devant le terminal est désormais réservée à la dépose des passagers par les professionnels (taxis, navettes). La dépose minute extérieure a été repensée et offre désormais 70 places.

Afin de faciliter la circulation piétonne, quatre nouveaux ascenseurs de grande capacité ont également été installés pour relier le parking P1 et le parking P3 rouge au niveau départ du terminal. Du côté du terminal Ouest, les flux entre public et professionnels ont été dissociés avec une voie dédiée exclusivement aux taxis devant le terminal tandis qu’une dépose minute a été créée avec 37 places. Dans les deux déposes minute, le stationnement est gratuit pendant les dix premières minutes.

Les abords piétons ont aussi été repensés, à la fois agrandis et paysagés. L’esplanade du terminal Sud passe ainsi de 6 à 17 mètres de profondeur et s’anime désormais de bancs et arbres. Devant le terminal Ouest, le réaménagement du viaduc et des accès a également donné lieu à nouveau parvis et l’aménagement d’un terre-plein central.

 

 

Esplanade Orly Sud 2

A cette première étape qui a duré dix-huit mois, va succéder la construction du bâtiment de jonction de 80 000 m2 et une nouvelle salle d’embarquement de 20 000 m2. L’ensemble de la rénovation-extension devrait s’achever en 2018 moyennant un investissement d’environ 400 millions d’euros.

Augustin de Romanet pdt ADPAu delà du dépoussiérage attendu de cet équipement construit dans les années 1960, l’enjeu de cette métamorphose est d’accompagner un flux de voyageurs croissant et de les inciter à rester et consommer sur place. « Nous avons ouvert dix nouvelles destinations internationales en 2014, sur les 143 que nous desservons, et avons augmenté d’une année sur l’autre le trafic passagers de 5 millions de voyageurs supplémentaires tout en respectant la limite des 250 000 mouvements annuels (ndlr : un mouvement correspond à un décollages ou un atterrissage) ainsi que le couvre-feu », a insisté, enthousiaste, le président d’Aéroports de Paris, Augustin de Romanet, lors de l’inauguration de l’esplanade Sud.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi