Entreprises | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 07/11/2014
Réagir Par

Le Conseil d’Etat retoque définitivement l’extension de Créteil Soleil

Le Conseil d’Etat retoque définitivement l’extension de Créteil Soleil

Vue parvis Creteil SoleilCoup dur aujourd’hui pour le centre commercial Créteil Soleil. Son projet d’extension de près de 20 000 m2, d’abord accepté par la Commission départementale d’aménagement commercial (Cdac) puis refusé par la Commission nationale (Cnac),  vient de se voir définitivement retoqué par le Conseil d’Etat en appel.

Dans ses motivations, le Conseil d’Etat a confirmé l’appréciation de la Cnac considérant l’insuffisance de précisions pour statuer sur la dimension de développement durable du projet, en particulier concernant la réglementation thermique. Le projet était du reste critiqué par les écologistes au niveau local.

Vue galerie Creteil Soleil
L’extension prévue par le centre devait lui permettre de passer de 100 000 à 120 000 m2 de surface de vente, avec la création de huit moyennes surfaces dont six en équipement de la personne (6 850 m2), une en équipement de la maison (5 000 m2) et un grand magasin (3 200 m2), ainsi que la création de trente nouvelles boutiques de moins de 300 m2 chacune (sur un total de 4 550 m2). L’agrandissement du centre, qui devait initialement démarrer fin 2014 pour une livraison en 2018, visait en outre à le reconfigurer pour l’ouvrir davantage vers le centre-ville.

Le mall, détenu à 80% par la foncière Klépierre, doit donc reprendre l’intégralité de sa procédure d’extension.

Ouvert en 1974 dans les premières années de la ville nouvelle, Créteil Soleil est l’un plus anciens centres commerciaux de France et figure encore parmi les plus importants.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
7 commentaires pour Le Conseil d’Etat retoque définitivement l’extension de Créteil Soleil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi