Publicité
Publicité : Ordival 94
Environnement | Noiseau | 13/10/2014
Réagir Par

Le devenir de la zone France Télécom en débat à Noiseau

Télécharger dans votre calendrier
  • Le devenir de la zone France Télécom en débat à Noiseau
  • Mardi 14 octobre 18h30
  • Mairie de Noiseau
    Noiseau
  • Gratuit 0 EUR
Le devenir de la zone France Télécom en débat à Noiseau
Publicité

Secteur France Telecom Noiseau Credit Mairie Noiseau 2014Quel devenir pour le secteur France Télécom de Noiseau, ce site de 52 hectares qui hébergeait historiquement un important centre de réception de radiofréquence,

et fut le premier à recueillir, le 12 avril 1961, les salutations lancées dans l’espace par Youri Gagarine (voir la notice sur le site de la ville de Noiseau).  A l’époque, le site avait été choisi car il était en pleine campagne, à une centaine de mètres d’altitude, et ne subissait pas de parasitage. Depuis, les technologies ont évolué et l’agglomération s’est construite. Que faire aujourd’hui de ce site ? Une partie doit être consacrée au développement économique et dépend donc de la Communauté d’agglomération du Haut Val-de-Marne.

Pour concerter les habitants sur les différents scénarios d’aménagement de ce secteur, la Communauté d’agglomération organise une réunion ce mardi 14 octobre à 18h30 à la mairie de Noiseau.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Le devenir de la zone France Télécom en débat à Noiseau
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi