Environnement | | 30/04/2014
Réagir Par

Marvellous Island met une sourdine

Marvellous Island met une sourdine

Marvellous Island 1La tenue en mai 2013 du premier festival techno-électro Marvellous Island a réjoui les festivaliers mais agacé les riverains, conduisant leurs élus à réagir. Pour cette édition 2014, l’organisateur du festival, Arthur Louvet, a pris les devants.

Le festival est passé de 5 à 4 jours et les horaires de 18h à 6h du matin au lieu de 15h à 7h du matin l’année dernière. Des précautions matérielles ont aussi été prises pour réduire le nombre de décibels, à commencer par la suppression de la scène en plein air. A la place, est prévue une structure extérieure ceinturée de parois plexiglas de 7 centimètres d’épaisseur. A l’intérieur, le mur d’enceintes à proximité de la scène a été remplacé par une distribution diffuse du son pour éviter de concentrer le volume, toujours dans la limite des 105 décibels.

Nous avons aussi écrit à tous les maires des villes riveraines de bois de Vincennes pour les prévenir et discuter avec eux des aménagements, mais n’avons pas reçu de réponse en dehors du maire de Joinville-le-Pont qui nous a remerciés d’avoir écrit tout en nous indiquant qu’en tant qu’élu, il réagira malgré tout si ses administrés se plaignent“, explique le DJ Laurent Kemler.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , Marvellous Island, plein air,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi