Entreprises | Rungis | 19/11/2014
Réagir Par

Le Grand Orly vote une motion contre la privatisation du MIN de Rungis

Le Grand Orly vote une motion contre la privatisation du MIN de Rungis
Publicité

Rungis MIN (114)Alors que flotte depuis plusieurs semaines l’éventualité d’une privatisation totale de la Semmaris, société exploitante du MIN de Rungis, non démentie par le gouvernement, les élus de l’association du Grand Orly ont voté une motion contre cette option le 7 novembre dernier, insistant sur le rôle économique et alimentaire, régional et national du site et son impact local en termes d’emploi.

Détail de la motion

« Les maires et président de communauté du Grand Orly* désapprouvent toute idée de cession des actions de l’Etat au sein de la Semmaris et réclament la prorogation de la concession de Service Public et la convention de gestion jusqu’en 2050.
Le MIN de Rungis est le plus important marché de gros en produits frais au monde, il constitue sans conteste l’un des fleurons du territoire du Grand Orly. Cette vocation de marché de gros des produits frais, qui constitue le coeur de sa mission de service public, mais également son meilleur atout, doit être préservée et consolidée.
En effet le MIN de Rungis joue un rôle stratégique dans l’approvisionnement de la Capitale et de la Région en desservant 18 millions de consommateurs, dans l’exportation de la production agricole française, et constitue par ailleurs l’un des garants majeurs de la sécurité alimentaire pour les franciliens, de la qualité des produits et du contrôle des prix. Il constitue plus généralement un mode de distribution performant et alternatif à la grande distribution.
Pour le Grand Orly il s’agit d’un équipement qui représente 12 000 emplois directs et près de 30 000 emplois indirects, moteur de la filière agro-alimentaire.
Compte tenu de son caractère stratégique pour le marché français et l’exportation, le MIN de Rungis doit rester administré par une société à capital public majoritaire dépositaire de la mission de service public définie par la loi. »

*L’association des Communes et Communautés du Grand Orly réunit les communes d’Ablon-sur-Seine, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Fresnes, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-Saint-Georges, Wissous ainsi que la communauté d’agglomération Les Portes de l’Essonne (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Morangis, Paray-Vieille-Poste, Savigny-sur-Orge).

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi