Publicité
Publicité : WELCOME 94 - l'évènement 2019 pour les entrepreneurs du Val-de-Marne
Environnement | Bonneuil-sur-Marne | 08/12/2014
Réagir Par

Le maire de Bonneuil défend l’usine de bitume

Le maire de Bonneuil défend l’usine de bitume
Publicité

Patrick Douet-croisière-BonneuilAlors que plusieurs dizaines de personnes se sont pressées dès ce samedi 6 décembre en mairie de Bonneuil-sur-Marne pour exprimer leurs craintes et leur colère concernant l’impact environnemental de l’usine de bitume Eiffage du port à l’occasion de la nouvelle enquête publique qui se tient jusqu’au 12 janvier 2015, le maire PCF de Bonneuil-sur-Marne, Patrick Douet, a pour sa part défendu le projet.

« La ville de Bonneuil partage l’exigence des habitants des communes riveraines du port quant à la qualité de l’air et à la limitation des nuisances olfactives. Une centrale de fabrication d’enrobés telle que celle exploitée par la société Eiffage Travaux Publics est susceptible de produire des nuisances olfactives et pollutions atmosphériques, soit par les rejets issus la combustion nécessaire à la fabrication, soit par les déplacements de poussières provenant des matériaux entreposés. Dans le même temps, la présence d’une centrale d’enrobage dans le port de Bonneuil répond positivement à d’autres impératifs écologiques et de développement durable actés par les lois dite Grenelle de l’environnement« , pose l’élu, citant la proximité entre lieux de fabrication et lieux d’utilisation pour limiter les déplacements, l’utilisation privilégiée de modes de transports alternatifs à la route (ferroviaire et fluvial) et encore le recyclage des déchets du BTP au plus près des lieux où ils sont principalement collectés.

L’élu insiste également sur le volet économique et social de cette implantation. « La présence d’entreprises industrielles dans le port est également un enjeu en termes de développement social alors que le chômage se développe et touche maintenant plus de 100 000 Val-de-Marnais », développe le maire.

Le conseiller général-maire souhaite aussi re-situer le projet dans le cadre de l’évolution générale du port à plus long terme, y compris de ses préoccupations environnementales, citant l’élaboration d’un Schéma d’Aménagement et de Développement Durable du Port, sa participation à l’aménagement des berges de la Marne notamment la préservation de l’espace naturel du Bec de Canard et la renaturation du Morbras, la mission sur l’insertion du Port dans l’environnement et la transition écologique confiée au cabinet Alteréko et encore la possibilité de mette en place un CLIC (comités locaux d’information et de concertation) faisant la place aux citoyens des communes riveraines.

Concrètement, le maire de Bonneuil-sur-Marne a également assorti son avis favorable d’une demande de mise en place d’un capteur Airparif dans le port de Bonneuil, de contrôles inopinés du respect des normes de rejets atmosphériques plus fréquents et plus réguliers à l’initiative de l’autorité publique et d’un choix de combustibles par la société Eiffage Travaux Publics qui privilégie les moins générateurs de pollutions atmosphériques.

Participer à l’enquête publique

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour Le maire de Bonneuil défend l’usine de bitume
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi