Environnement | Accueil Val de Marne (94) Charenton-le-Pont | 17/11/2014
Réagir Par

Le projet Bercy-Charenton casse la frontière entre Paris et sa banlieue

Le projet Bercy-Charenton casse la frontière entre Paris et sa banlieue

Projet Bercy Charenton 2Ce 17 novembre, le Conseil de Paris a dit non à la tour Triangle porte de Versailles mais oui au projet Bercy-Charenton, et pour le Val de Marne, c’est beaucoup plus important !

Le projet s’attaque au lacis de voies ferrées qui coupe le quartier des quais de Seine du reste du douzième arrondissement lorsque l’on arrive à Paris par l’autoroute A4. Une zone infranchissable qui se rajoute au périphérique pour compliquer le parcours entre Paris et Charenton-le-Pont. Cette transformation  s’inscrit dans le prolongement du Parc de Bercy et du centre Bercy Village qui a déjà métamorphosé les  anciens chais avec son complexe cinématographique, ses commerces et restaurants branchés. Ce prolongement urbain jusqu’à Charenton sera le pendant la Zac rive gauche et son prolongement vers Ivry Confluences.

Au programme : le prolongement jusqu’à Charenton de la rue Baron le Roy (qui est parallèle aux quais de Seine d’un côté, à la rue de Charenton de l’autre) en réservant la voie aux transports en commun, vélo et piétons, la création de deux passerelles pour franchir les voies, agrémentées d’îles vertes ferroviaires pensées comme des pas japonais, l’élargissement du quai sous le pont National, la création d’un cheminement piéton entre le boulevard Poniatowski et l’imposant immeuble Lumière (avenue des Terroirs), un jardin public surplombant la Seine en face du Lumière… Initialement pensé pour recouvrir un centre de compostage du Syctom, ce jardin pourrait finalement se poser sur un équipement public type piscine si le Syctom ne s’y installe pas.

Le coeur de ce nouveau quartier, situé au croisement entre le boulevard Poniatowski et la rue prolongée Baron le Roy, comprendra plusieurs milliers de logements, des bureaux, équipements, un hôtel logistique… Initialement périmétré à 63 hectares, le site s’est vu ajouté le quartier Léo Lagrange afin de pouvoir y installer un nouveau collège et autres équipements, notamment sportifs. Un prolongement qui permet d’ouvrir ce nouveau quartier vers le bois de Vincennes.

Détail du périmètre : Précisément, le nouveau périmètre se délimite par la rue des Pirogues de Bercy, la rue Baron-le-Roy jusqu’à la Place Lachambaudie, la rue Proudhon, la rue Coriolis, la rue de Charenton, le boulevard Poniatowski, la rue Joseph Chailey, la bretelle du boulevard périphérique, le boulevard périphérique, la limite communale avec Charenton-le-Pont puis enfin le fleuve. Il exclut une partie des emprises situées entre le boulevard Poniatowski et la limite communale, propriétés de la Société Nationale des Espaces Ferroviaires.

projet Bercy Charenton

En dehors de nouveaux cheminements piétons et cyclables, la desserte par les transports en commun pourrait être renforcée par un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) le long de la rue Baron le Roy. La perspective d’une station supplémentaire de RER D a également été envisagée.

Ce projet de ZAC agrandie, approuvé par le Conseil de Paris ce 17 novembre, doit désormais faire l’objet d’une nouvelle concertation publique avant d’être validé mi 2015. Une réunion avec le maire de Charenton est également programmée début décembre. La ville est en effet concernée au premier chef par ce projet et a déjà participé à des études le concernant, alors que la transformation de ce territoire se dessine depuis 2008.

Télécharger la délibération votée au Conseil de Paris le 17 novembre 2014

Voir la page du projet sur le site de la mairie du 12e

Visionner ci-dessous la présentation du projet en 2012 par la mairie du 12 e arrondissement.



Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
5 commentaires pour Le projet Bercy-Charenton casse la frontière entre Paris et sa banlieue
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi