Municipales 2014 | Villejuif | 21/01/2014
Réagir Par

Le PS de Villejuif menace de partir en solo

Dominique GirardAlors que Villejuif faisait partie des villes PCF calmes où régnait une entente cordiale avec l’allié PS, enclin dès des l’issue des primaires à rester dans l’équipe de la majorité sortante, rien ne va plus depuis quelques jours.  Et la section locale socialiste, sous l’égide de son chef de file Dominique Girard, menace de partir en solo si la discussion n’aboutit pas.

« Nous disposons d’un projet pour Villejuif, d’une liste constituée. Sans accord rapide, une campagne commune sera difficile, quelqu’en soient les conséquences , malgré notre appel au rassemblement des forces de gauche depuis de longs mois », a ainsi  déclaré Dominique Girard, lors des voeux de la section ce samedi 18 janvier, quelques heures après l’inauguration du local de campagne de la maire sortante, Claudine Cordillot.

« Cela fait de longs mois que nous appelons au rassemblement à partir d’un bilan partagé et assumé, ainsi qu’en s’appuyant sur des propositions que nous avons présentées à la majorité sortante. Mais pour l’instant, les discussions n’avancent pas, regrette Bertrand Dubosclard, responsable de la section. Concernant le nombre d’élus dans l’équipe, la proposition qui nous a été faîte ne reflète pas le poids électoral du PS dans la ville. Et à propos du projet, la première réunion n’a pas été très fructueuse« , détaille le socialiste.

Faut-il une police municipale ?

Sur le fond, quelques questions divisent les deux alliés, comme la sécurité par exemple. Le PS prône la mise en place de vidéosurveillance et d’une police municipale « tout en rappelant que la police municipale n’est pas la police nationale et n’a pas la même vocation », deux propositions peu prisées par le PCF. « Nous avons des agents de surveillance de la voie publique (ASVP), des personnes qui font de la prévention, et réfléchissons à  la possibilité d’intervenants médiateurs, répond Claudine Cordillot. Mais une police municipale ne mènera jamais les enquêtes et n’arrêtera jamais les criminels. » Le PS souhaite également défendre ses propositions concernant la fiscalité, le commerce de proximité ou encore la gouvernance. « Nous souhaitons associer l’opposition et les citoyens aux commissions d’attributions », cite Bertrand Dubosclard. « D’ores et déjà, nous associons les citoyens aux décisions concernant chaque grand projet, et avons même doté certains quartiers d’un budget spécifique afin que les habitants décident eux-mêmes de micro-projets à financer en priorité », précise la maire sortante.

Quelle place pour les élus PS ?

Les deux formations doivent se rencontrer cette semaine. « Le PCF ne pourra pas gagner sans nous et c’est à la tête de liste de créer les conditions du rassemblement, comme cela a été fait à Alfortville », met en garde le secrétaire de section.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , le PS de Villejuif, , , ,
130 commentaires pour Le PS de Villejuif menace de partir en solo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *