Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maur-des-Fossés | 24/03/2014
Réagir Par

Le suspense reste entier à Saint-Maur

Le suspense reste entier à Saint-Maur
Publicité

mairie-saint-maurA Saint-Maur, la vague bleue n’a pas simplifié les résultats du premier tour alors que s’affrontaient cinq candidats de droite contre deux de gauche. Si le député UMP Sylvain Berrios arrive en tête, avec 24,77%, le maire sortant (ex-député) Henri Plagnol n’est pas très loin (20,90%), talonné immédiatement par Nicolas Clodong,  sans étiquette, qui confirme avec notable 19,43% sa victoire aux cantonales en 2011 (St Maur centre).

Jacques Leroy passe également la barre des 10% avec 11,06% tandis que Pascale Luciani franchit celle des 5% avec 5,73.  Le score du second tour est donc loin d’être joué. Les alliances ou non entre les candidats du premier tour seront décisives.

« Les Saint-Mauriens ont choisi de me placer en tête et  je pars confiant pour le second tour. Quatre  électeurs sur cinq ont désavoué le maire sortant, aucun maire de France n’a subi un tel affront. J’appelle au plus grand rassemblement de l’ensemble des listes pour l’avenir de Saint-Maur« , réagit Sylvain Berrios. De son côté, Nicolas Clodong n’entend pas non plus se retirer : « Je suis très heureux et très fier de la confiance des Saint-Mauriens. Je fais pratiquement jeu égal avec le député et le maire et nous sommes dans une dynamique de victoire. Je compte sur les abstentionnistes et ceux qui se sont portés sur des listes aux scores plus modestes pour rejeter l’équipe sortante au second tour. Je maintiens bien sûr ma candidature« , indique le conseiller général. L’élu n’envisage pas non plus de fusion. « J’ai beaucoup de respect pour Jacques Leroy et Pascale Luciani même si je suis pas a priori dans une démarche de fusion », indique encore Nicolas Clodong.

Malgré la division de la droite, la gauche, mise à mal par la contre-dynamique nationale et qui n’a pas non plus réussi à faire l’union, ne profite guère de la situation. Elisabeth Bouffard-Savary, PS soutenue par EELV, obtient 13,33% et Guy Deloche (Front de Gauche) ne passe pas la barre des 5%, qui  ne réalise que 4,79%.

 

 

Dans la presqu’île, l’abstention n’a pas été pire qu’ailleurs, et 57,50% des Saint-Mauriens ont été voter contre 52.78  % dans le département.

Détail des résultats

Liste conduite parVoix% inscrits% exprimésSièges au conseil municipalSièges au conseil communautaire
M. Sylvain BERRIOS (LUMP)714713,8424,7700
M. Jacques LEROY (LDVD)31906,1811,0600
Mme Pascale LUCIANI (LDVD)16543,205,7300
M. Henri PLAGNOL (LDVD)603111,6820,9000
Mme Elisabeth BOUFFARD-SAVARY (LUG)38457,4513,3300
M. Nicolas CLODONG (LDVD)560710,8619,4300
M. Guy DELOCHE (LFG)13812,674,7900

La répartition des sièges n’a lieu au 1er tour que si une liste a recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés.

Nombre% Inscrits% Votants
Inscrits51 629
Abstentions21 94442,50
Votants29 68557,50
Blancs ou nuls8301,612,80
Exprimés28 85555,8997,20
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
13 commentaires pour Le suspense reste entier à Saint-Maur
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi