Environnement | Val de Marne | 24/09/2014
Réagir Par

Le Val de Marne lance son offensive touristique

Le Val de Marne lance son offensive touristique
Publicité

street art vitryPas question pour le Val de Marne de se contenter d'un tourisme dortoir et d'héberger gentiment des vacanciers pressés de rejoindre la capitale ou Disneyland. Alors que se tenait ce mardi 23 septembre les Rencontres départementales du tourisme sous l'égide du comité départemental du tourisme (CDT), celui-ci a clairement affirmé son envie de pousser les murs.

Tourisme industriel, culturel, gastronomique, naturel, industriel, artistique, patrimonial, contemporain, entrepreneurial, convivial… aucune piste n’est négligée et c’est du reste par une table ronde sur l’innovation que débutait la matinée, ou fut annoncée la naissance d’une activité d’incubation dédiée au tourisme par le val de marnais Creative Valley. Au programme de cette offensive touristique : plusieurs défis, comme celui de voir un jour  prochain, en 2015 espère la directrice du CDT, Hélène Savorel, le plan de l’office du tourisme de Paris dépasser l’enceinte du périph… Tout un symbole!  Une inscription dans le Grand Paris qui passe par la création d’un Comité des territoires par le Comité régional du tourisme et la création d’un contrat de destination avec  Paris, le 92 et le 93.

Au-delà de la métropole, le CDT vise l’Europe et veut  promouvoir les bords de Marne au rang d’itinéraire culturel du Conseil de l’Europe à défaut de l’inscrire au patrimoine de l’Unesco.   29 existent déjà  (comme le réseau des villes thermales ou les chemins de Saint-Jacques). Pour obtenir ce label, le CDT doit prouver que ce patrimoine est cohérent, spécifique, qu’il entre en résonance avec les valeur de l’Europe,  qu’il fait le lien entre le passé, présent et avenir. Il faut également trouver d’autres pays qui s’associent au projet et s’engager à faire vivre ce concept sur la durée (animations, signalétiques, communication,…). Une démarche complexe mais fédératrice qui doit aboutir à une candidature d’ici octobre 2016. Un conseil scientifique a été mis sur pied à cet effet.

En attendant, l’office de tourisme départemental a aussi rendu compte de ses initiatives pour que les habitants s’approprient leur propre territoire, en commercialisant directement les sorties touristiques de telle ou telle collectivité ou site culturel auprès des particuliers, rencontrant sur certaines thématiques a priori peu propices aux loisirs un succès étonnant comme la visite du port industriel de Bonneuil. Gros succès aussi pour les promenades Street-Art à Vitry-sur-Seine. « Depuis mars 2013, nous avons commercialisé via notre site Internet 250 produits sur 420 dates à 900 clients« , indique Hélène Savorel. Pour animer la relation avec les particuliers, un jeu quizz hebdomadaire a été organisé tout l’été. De même, les entreprises locales ont été incitées à travailler avec des hôteliers locaux pour organiser leur séminaire, à l’occasion de speed-meetings festifs comme Think Val de Marne fin 2013. Et ce mardi 23 septembre, était présenté un guide des tables d’affaires en Val de Marne.

 

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi