Education | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 16/12/2014
Réagir Par

Le Val de Marne va construire trois nouveaux collèges

Le Val de Marne va construire trois nouveaux collèges
Publicité

Collge Desnos image Emmanuelle ColbocLa démographie reste dynamique dans le Val de Marne et le département a voté ce lundi 15 décembre la construction de trois collèges supplémentaires pour faire face aux 4 000 nouveaux élèves comptabilisés depuis 2010.

Les trois nouveaux établissements d’une capacité moyenne de 650 élèves seront situés à Choisy-le-Roi/Villeneuve Triage, Ivry-sur-Seine Plateau et Champigny-sur-Marne. Le nombre total de collèges publics du département passera ainsi de 104 à 107 à l’horizon 2020.

Ces nouveaux investissements s’inscrivent dans le cadre plus global du plan collèges 2015-2020 qui prévoit la rénovation et réparation de 27 collèges. Aux côtés d’opérations en cours comme la reconstruction des collèges Monod de Vitry-sur-Seine et Liberté à Chevilly-Larue, la construction du collège Confluence à Ivry-sur-Seine, les extensions de Romain Rolland à Ivry-sur-Seine, Julmes Vallès à Choisy-le-Roi, trois nouveaux chantiers démarreront en 2015 qui concerneront la reconstruction de Lucie Aubrac à Champigny-sur-Marne, Robert Desnos à Orly (image ci-contre) et la réhabilitation lourde de Decroly à Saint-Mandé.

Deux nouvelles constructions seront ensuite initiées en 2016 : Seine-Gare à Vitry-sur-Seine et Camille Pissaro à Saint-Maur-des-Fossés. Enfin, trois nouvelles opérations suivront : la réhabilitation du collège Saint-Exupéry à Vincennes et la reconstruction des collèges Georges Brassens à Villeneuve-le-Roi et Louis Issaurat à Créteil.

Les réparations 2015

En parallèle de ce plan pluriannuel, le programme annuel de réparation des collèges pour 2015 concernera Paul Valéry à Thiais, Albert Camus au Plessis-Trévise, Jules Vallès à Vitry-sur-Seine, Joliot Curie à Fontenay-sous-Bois, Dulcie September à Arcueil, Paul Eluard à Bonneuil-sur-Marne, Molière à Chennevières-sur-Marne, Saint-Exupéry à Ormesson-sur-Marne, la Guinette à Villecresnes, Georges Brassens à Santeny et Henri Barbusse à Alfortville pour un montant total de 18 millions d’euros.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi