Manifestation | Accueil Val de Marne (94) Bois de Vincennes | 13/04/2014
Réagir Par

Les anti-zoos ont défendu leur cause

Les anti-zoos ont défendu leur cause

Rassemblement Anti Zoo - Zoo de Vincennes Samedi 12 avril 2014Une soixantaine de militants anti-zoos, membres de divers collectifs et associations de défense des animaux comme Life 269 France, Sea Shepherd, Aves France, L214, Paroles d’animaux… se sont relayés ce samedi 12 avril, jour d’ouverture du zoo de Vincennes, devant les grilles du parc animalier, pour protester contre le principe même du zoo.

« Bien-sûr, le zoo de Vincennes n’est pas le pire et il offre plus d’espace aux animaux, mais être confiné dans 50 m2 ou dans 1000 m2 reste toujours de l’enfermement et les animaux en souffrent. Ici par exemple, le lamentin est tout seul alors que c’est un animal qui a énormément besoin de socialiser. L’une des légitimation des zoos actuels est qu’ils contribuent à préserver des espèces menacées et le parc zoologique de Paris se félicite d’abriter 40% d’animaux dont les espèces sont en voie de disparition, mais qu’en est-il des 60% restants? », interroge un militant.

 » Nous n’en avons pas spécifiquement après le zoo de Vincennes mais sommes contre les zoos en général car cela participe de la maltraitante des animaux. Ce zoo relooké, qui se veut modèle et communique sur de beaux principes écologiques, contribue en outre à faire de la publicité et redorer le blason de tous les zoos », poursuit Frédéric, l’un des fondateurs de Life 269  France.

Au départ, le mouvement anti-zoo avait souhaité organiser une manifestation. « La préfecture nous a accordé le droit de manifester mais pas à moins de 500 mètres du zoo, ce qui n’avait plus de sens. Nous avons donc laissé tomber l’idée de manif et, spontanément, certains militants ont indiqué qu’ils viendraient quand même. Nous n’avons rencontré aucun problème avec la direction du zoo qui nous a laissé nous installer devant le parc, et avons pu distribuer nos flyers aux visiteurs toute la journée et discuter avec les passants. Nous avons même réussi à détourner quelques uns de leur visite après leur avoir exposé nos arguments!« , témoigne Frédéric.

Pour marquer les esprits des visiteurs de passage, les militants avaient la récente actualité pour eux, citant, prospectus imagé à l’appui, l’euthanasie il y a quelques semaines, dans un zoo du Danemark, d’un girafon de 18 mois en pleine forme mais qui ne pouvait rester sur place en raison des risques de consanguinité en cas de future reproduction avec les autres girafes du zoo. Le zoo de Copenhague, qui a permis la naissance de plusieurs dizaines de cette espèce de girafe réticulée, en voie de disparition, n’avait pas réussi à placer ce nouveau girafon dans le réseau de l’l’Eaza (Association européenne des zoos et aquariums). La nouvelle a connu un écho au-delà des frontières danoises alors que le zoo a dépecé l’animal en public, avec une volonté pédagogique, puis donné les morceaux du girafon aux félins du parc. (voir la vidéo ci-dessous postée sur Daily Motion par Lemonde.fr). Quelques semaines plus tard, le zoo a récidivé en euthanasiant deux vieux lions et deux lionceaux afin d’accueillir dans de bonnes conditions de sociabilité animale un nouveau lion plus jeune. « Ce-sont entre 3 000 et 5 000 animaux qui sont euthanasiés chaque année en Europe« , dénonce 269 Life France dans son tract.

Vidéo : un zoo danois tue une girafe pour… par lemondefr

«

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags , , Parc animalier, Rassemblement,
7 commentaires pour Les anti-zoos ont défendu leur cause
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi