Entreprendre | Val-de-Marne | 08/12/2014
Réagir Par

Les ateliers créatifs ne connaissent pas la crise

Les ateliers créatifs ne connaissent pas la crise

Ateliers Loisirs Creatifs Couture © Alina G FotoliaScrapbooking, mosaïque, personnalisation de tongs, couture, cuisine, fabrication d’une chaussette de Noël… : les ateliers créatifs connaissent un succès croissant auprès des enfants comme des adultes et suscitent les initiatives entrepreneuriales.

Les gens ont envie de refaire des choses par eux-mêmes et prennent un vrai plaisir à créer quelque chose et à repartir avec” , explique Virginie Nouchy, fondatrice de Mes Petits Ateliers, à Nogent-sur-Marne (voir article sur cette success-story). “Ils viennent avant-tout pour apprendre une technique, parfois très précise” , ajoute Svetlana Maslova. Scénographe de formation, elle a fondé les ateliers Furry Tails à Charenton-le-Pont il y a quelques semaines. “Ma première motivation pour créer mon entreprise était de transmettre des techniques de grand-mère qu’on réapprend et qu’on détourne”, ajoute la jeune entrepreneuse. “Les clients viennent avec leurs propres idées en tête : des cartes de vœux, un agenda, un calendrier de l’Avent … L’animatrice s’occupe alors de chaque participant et de chaque projet individuel” , explique pour sa part Leslie Valade, conseillère chez Cultura à Ormesson-sur-Marne. L’enseigne de loisirs culturels a fait de ses ateliers une composante à part entière depuis l’origine et y consacre un espace dédié en plein cœur du magasin. “La formule Atelier passion, qui dure 4 heures, plaît particulièrement” , indique Leslie Valade.

l'atelier-cultura-ormesson

Derrière les travaux manuels, le lien social

Si la pratique technique et la possibilité de s’exprimer et d’être créatif de différentes façons sont les moteurs des ateliers, la possibilité de passer un moment privilégié pour soi est aussi déterminante. “Je cherchais une activité à partager avec ma fille” explique la maman d’Adèle, qui a opté pour l’atelier parents/enfants de Mes Petits Ateliers, à Nogent. “Les participantes, car ce-sont le plus souvent des femmes, s’autorisent un vrai moment de détente, elles s’évadent” , indique Agnès Massina, qui organise les ateliers de scrapbooking depuis presque 10 ans à Ormesson. Cette pratique a un côté très positif : on valorise nos photos de familles, les souvenirs agréables…

Les atelier créatifs, un loisirs “feel-good” ? “Les habituées se tutoient et deviennent de vraies amies” confirme Leslie Valade. “L’échange se crée facilement autour des activités, entre des femmes qui travaillent, d’autres non, des mères de famille, des étudiants, et même les enfants” , constate Svetlana Maslova.

Mes-Petits-Ateliers

Une alchimie qui exige de rester en petit comité pour concilier convivialité et conseils personnalisés. “Au-delà de dix personnes, je ferme les inscriptions” explique Virginie Nouchy. Leslie Valade indique aussi “refuser souvent des volontaires” . De quoi laisser de la place à de nouvelles initiatives.  Pour les tarifs, compter entre 7 et 25 euros les 2 heures.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Les ateliers créatifs ne connaissent pas la crise
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi