Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 15/01/2014
Réagir Par

Les chefs de file PS devront faire l’union avec les maires de gauche sortants

Les chefs de file PS devront faire l’union avec les maires de gauche sortants
Publicité

LOGOPSpascontentEn dehors de Chevilly où le PS Pascal Rioual devrait pouvoir poursuivre sa liste indépendamment de celle de la majorité PCF sortante, le bureau national du PS a demandé hier aux autres sections PS du Val de Marne de trouver un accord avec les maires sortants de gauche, dans le cadre des alliances nationales.

La position de principe du PS au niveau national était connue de tous mais plusieurs sections (Chevilly-Larue, Fontenay-sous-Bois, Ivry-sur-Seine, Arcueil et La Queue-en-Brie), déterminées à tenter leur chance au premier tour avec une liste indépendante, espéraient convaincre le parti de faire exception, avec l’aval de leur fédération départementale.

A la Queue-en-Brie, ville de moins de 20 000 habitants, c’est statutairement le PS du Val de Marne qui décidera en dernier ressort, mais des discussions devraient toutefois s’engager pour tenter de trouver une issue. A noter aussi qu’à La Queue en Brie, PS et EELV avaient décidé de partir ensemble alors que dans les autres villes, EELV a décidé de s’allier avec le PCF sortant, et vice-versa, le PCF est resté allié d’EELV à Arcueil.

Partout, les discussions doivent désormais reprendre entre le PS et  les maires sortants PCF, ou EELV à Arcueil. « Il ne s’agit pas non plus de faire l’union à n’importe quelle condition« , prévient Jonathan Kienzlen, secrétaire fédéral aux sections du PS du Val de Marne. Ivry devra par exemple accueillir un peu plus de conseillers municipaux socialistes qu’actuellement, pour tenir compte de l’évolution des rapports de force électoraux; A Arcueil, la décision est suspendue à la condition que le maire sortant Daniel Breuiller fasse une vraie place sur sa liste au chef de file socialiste Benoit Joseph, faute de quoi ce dernier sera investi directement par le parti. D’autres points bloquent, notamment concernant les questions de gouvernance. Mais il reste encore plusieurs longues semaines avant le dépôt définitif des listes.

 

 

Pour l’instant, les listes concernées par cet appel à l’union n’ont évidemment pas pris position concernant une éventuelle dissidence. Chaque chef de file  attend de discuter avec la majorité sortante de sa ville et avec sa section pour se positionner.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
86 commentaires pour Les chefs de file PS devront faire l’union avec les maires de gauche sortants
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi