Environnement | Santeny | 14/01/2014
Réagir Par

Les communes du Val de Marne qui plongent dans la forêt

Publicité

Villes du 94 en forête carte IAu IDF avec Open StreetMapA la limite de la Seine et Marne et de l'Essonne, les commune du haut Val de Marne et du plateau briard plongent dans la forêt Notre-Dame et l'Arc boisé. A Santeny, Boissy-Saint-Léger, La Queue-en-Brie et Marolles-en-Brie, la  forêt représente ainsi près de 50% de la surface de la commune. A contrario,

une vingtaine de villes n’ont pas du tout ou moins d’1% de surface boisée.

Voir le classement des surfaces de forêt par ville  : 

 Surface de forêt Surface en hectares 2012 % par rapport à la surface de la ville
Santeny 511,59 51,18%
Boissy-Saint-Léger 459,56 51,61%
La Queue-en-Brie 442,47 47,02%
Sucy-en-Brie 331,19 31,85%
Marolles-en-Brie 210,09 45,64%
Limeil-Brévannes 172,77 24,86%
Noiseau 155,4 33,89%
Villecresnes 120,51 21,37%
Le Plessis-Trévise 42,67 9,86%
Valenton 22,71 4,28%
Chennevières-sur-Marne 19,13 3,66%
Ormesson-sur-Marne 18,75 5,45%
Mandres-les-Roses 15,43 4,58%
Villeneuve-Saint-Georges 14,74 1,83%
Périgny 11,59 4,20%
Bonneuil-sur-Marne 8,1 1,47%
Villiers-sur-Marne 5,42 1,26%
Bry-sur-Marne 4,94 1,48%
Saint-Maurice 4,23 2,92%
Orly 3,01 0,45%
Nogent-sur-Marne 2,97 1,06%
Champigny-sur-Marne 2,8 0,25%
Joinville-le-Pont 2,32 1,01%
Rungis 1,46 0,35%
Gentilly 1,19 1,01%
Villeneuve-le-Roi 1,1 0,13%
Saint-Maur-des-Fossés 0,97 0,09%
Arcueil 0,85 0,36%
Fontenay-sous-Bois 0,73 0,13%
Le Perreux-sur-Marne 0,28 0,07%
Thiais 0,19 0,03%
Créteil 0,15 0,01%
Vincennes 0,13 0,07%
Saint-Mandé 0,01 0,01%
Ablon-sur-Seine 0 0,00%
Alfortville 0 0,00%
Cachan 0 0,00%
Charenton-le-Pont 0 0,00%
Chevilly-Larue 0 0,00%
Choisy-le-Roi 0 0,00%
Fresnes 0 0,00%
Ivry-sur-Seine 0 0,00%
L’Haÿ-les-Roses 0 0,00%
Le Kremlin-Bicêtre 0 0,00%
Maisons-Alfort 0 0,00%
Villejuif 0 0,00%
Vitry-sur-Seine 0 0,00%
Val de Marne 2589,45 10,58%
Source : Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile de France (IAU IDF)
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi