Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Transports | | 19/12/2014
Réagir Par

Les écologistes de Saint-Maur veulent relancer le projet Est-TVM

Les écologistes de Saint-Maur veulent relancer le projet Est-TVM

Est TVM traceAlors que le Conseil général a annoncé la suspension du projet de bus en site propre Est TVM entre Créteil et Noisy-le-Grand, à la grande joie d’un certain nombre de Saint-Mauriens et de leurs élus, la section EELV de Saint-Maur-des-Fossés réclame la reprise du projet.

Alors que le succès des lignes de bus inter-banlieue et du TVM en particulier ne se
dément pas auprès des voyageurs, certains élus saint-mauriens se réjouissent déjà
de ce nouveau report et préfèrent une nouvelle fois isoler Saint-Maur et remettre en cause l’intérêt des transports en commun qui contribuent pourtant à la diminution de la pollution atmosphérique. EELV demande au conseil général du 94 et au STIF de revenir dès maintenant sur cette suspension“, indiquent les écologistes saint-mauriens dans un communiqué.

En attendant, EELV Saint Maur réclame un réaménagement de l’avenue de la Libération, qui dessert plusieurs écoles, et propose de supprimer le stationnement  sur un côté pour donner la priorité au bus 317 actuel, de revoir la fréquence de ce dernier et d’aménager des espaces cyclables et piétonniers.

Les écologistes locaux demandent aussi une “remise à plat totale de la circulation automobile sur la RD86 entre le pont de Créteil et la gare RER Saint-Maur-Créteil (tracé actuel du TVM) afin d’en terminer avec la place privilégiée donnée à l’automobile sur cet axe extrêmement dangereux pour les piétons et les cyclistes.

Voir tous les articles déjà consacrés au projet d’Est TVM

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Les écologistes de Saint-Maur veulent relancer le projet Est-TVM
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi