Santé | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maurice | 01/04/2014
Réagir Par

Les soignants en colère jouent les zombies

Les soignants en colère jouent les zombies

Zombies Night Photo Joel VolsonC’est de manière festive, avec un flashmob et une sardinade en plein air que les soignants des Hôpitaux de Saint-Maurice (Psychiatrie/SSR/Dialyse/Maternité), en colère contre le nouveau guide du temps de travail de nuit, ont organisé ce mardi soir 1er avril une nuit de grève.

Les soignants reprochent notamment à ce guide de permettre la présence d’une seule infirmière de nuit pour trois unités fonctionnelle, ceci en raison d’une difficulté à recruter. « La mise en application de ce guide engendrerait une grande précarité pour les soignants : augmentation de la charge de travail et des risques d’accident, stress, désagrégation des collectifs de travail, glissements de tâches, intervention hors champ de compétences, mise en danger des diplômes, décompte abusif du temps de travail en cas de maladie ou de formation, isolement… » s’alarment les syndicats CGT et Sud Santé qui exigent sur cette nouvelle organisation fasse préalablement l’objet d’une consultation auprès du comité technique d’établissement conformément au code de la santé publique indiquent-ils. L’intersyndicale réclame une cinquantaine de postes.

Après une première nuit de grève le 10 mars, les syndicats réitèrent leur action ce mardi 1er avril à partir de 20 heures de manière festive, avec au programme un flashmob de zombie et une sardinade. Selon les syndicats, le cabinet de Marisol Touraine, ministre de la Santé, vient d’ inviter l’agence régionale de santé (ARS) à recevoir une délégation de personnels avec les organisations syndicales.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi