Municipales | Accueil Val de Marne (94) Chennevières-sur-Marne | 02/09/2014
Réagir Par

L’ex-maire de Chennevières confiant dans l’annulation des municipales

L’ex-maire de Chennevières confiant dans l’annulation des municipales

Mairie de ChennevièresChennevières-sur-Marne s’apprête-t-elle à revivre le scénario de 2008? L’élection municipale y avait été annulée en raison de la présence d’une même personne sur deux listes différentes. Cette fois, c’est l’inscription sans consentement de colistier du premier tour dans une liste fusionnée de second tour qui est en cause.

Pour gagner les élections, le nouveau maire Modem Jean-Pierre Barnaud, qui menait une liste plurielle sans étiquette, a en effet fusionné avec le candidat divers droite Dany Grouzelle, suscitant une crise au sein de ses colistiers de premier tour dont une majorité n’ont pas souhaité figurer au second (voir article sur la crise et les explications de J-P Barnaud). Inscrit malgré lui, Guy Bétaille a ainsi démissionné avec fracas lors de la séance d’installation du Conseil municipal.

Une inscription sans consentement qui nourrit un recours en justice déposé par l’intéressé lui-même mais aussi l’ancien maire UMP de la ville Bernard Haemmerlé et son équipe. « La jurisprudence est très claire sur cette question. L’accord écrit de chaque colistier est nécessaire en cas de fusion de liste« , indique l’ancien édile, qui se dit confiant dans la décision du tribunal. Si les signatures des candidats ne sont pas obligatoires au second tour lorsque la liste reste inchangée, l’article L 265 du code électoral stipule en effet qu’elles sont indispensables en cas de liste différente.

La requête en annulation sera examinée ce jeudi 4 septembre au tribunal administratif de Melun.

 

 

Petit rappel du contexte de la situation municipale canavéroise :
Dans cette cité majoritairement à droite, les dissensions au sein de la majorité pèsent depuis les élections municipales de 2008. A l’époque, une fronde se constitue contre le maire sortant DVD, Lucien Lavigne, qui voit se présenter une liste dissidente sous l’égide de Christophe Absalon (UMP). Une division qui fait le bonheur de l’opposition. Car au second tour des élections, la liste officielle de l’UMP (celle de Christophe Absalon) et la dissidente en tête, celle de Lucien Lavigne, se maintiennent toutes les deux tandis que PS et MoDem font cause commune sous la houlette du socialiste Alexandre Minéo. Un an plus tard, celui-ci doit toutefois rendre son siège. L’élection a été annulée par le Tribunal administratif car l’un de ses colistiers s’est inscrit sur deux listes différentes. Cette fois, les deux équipes de droite se ressoudent. C’est Bernard Hammerlé, ancien maire adjoint de Lucien Lavigne qui emmène la liste avec l’investiture officielle de l’UMP, et gagne les élections en 2009. Les tensions ne tardent toutefois pas à reprendre le dessus et lors des cantonales de 2011, c’est le MoDem Jean-Pierre Barnaud qui remporte le canton, raflant plus de deux tiers des voix au second tour. Au sein de la majorité municipale, la fronde s’officialise fin septembre 2012 avec la demande de constitution d’un groupe autonome par l’équipe de Christophe Absalon, sous l’égide de Dany Grouzelle. Lors des municipales de 2014, Bernard Haemmerlé investi par l’UMP voit son concurrent Dany Grouzelle monter sa propre liste tandis que Jean-Pierre Barnaud constitue au premier tour une liste sans étiquette comprenant notamment des anciens socialistes, EELV, UMP, UDI ou non encartés. Il fusionne au second tour avec Dany Grouzelle contre l’avis d’une majorité de son équipe de premier tour et gagne les élections en remportant 39,26% des suffrages contre le maire sortant Bernard Haemerlé (37,25%) et le socialiste Jean Djébara (23,48%).

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
4 commentaires pour L’ex-maire de Chennevières confiant dans l’annulation des municipales
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi