Culture | Limeil-Brévannes | 29/09/2014
Réagir Par

Limeil-Brévannes renonce à son pôle culturel

Télécharger dans votre calendrier
  • Limeil-Brévannes renonce à son pôle culturel
  • Lundi 29 septembre 20h30
  • Mairie de Limeil Brévannes
    Limeil-Brévannes
  • Gratuit 0 EUR
Publicité

Pole Culturel Limeil BrevannesComme annoncé par la nouvelle maire UMP de Limeil-Brévannes, Françoise Lecoufle, le projet de pôle culturel qui devait accueillir une médiathèque et le conservatoire de musique de la ville ne devrait pas voir le jour dans l'immédiat.

La commune, qui tient ce lundi 29 septembre son Conseil municipal (retransmis en direct sur Internet), devrait voter la demande à la communauté d’agglomération Plaine centrale de surseoir à l’exécution du projet dont la construction devait commencer cette année. D’un budget total de 9 millions d’euros pris en charge par la communauté d’agglo, et dont 3 millions d’euros étaient budgétés cette année, ce pôle devait s’installer dans le secteur Pasteur, à l’angle des rues Marius Dantz et de l’avenue Verdun. Il devait accueillir notamment une salle de spectacle à gradins repliables de 200 m2, une médiathèque et des salles de conservatoire réparties sur trois niveaux dont plusieurs pièces insonorisées et semi-enterrées pour les groupes de rock et autre musique amplifiée.

Dans le bulletin municipal de juin, la nouvelle municipalité avait indiqué que ce pôle culturel « n’était pas prioritaire aux yeux des Brévannais, d’autant qu’il implique la destruction d’un des derniers espaces verts du quartier » et de préciser que des discussions étaient en cours « pour réorienter l’apport financier vers des projets plus utiles à la ville et ses habitants. » Pole Culturel Limeil Brevannes interieur mediathequeUne position regrettée par l’opposition dans une tribune publiée par le président du groupe PS Raymond Cathala dès mai 2014 :  » Ce projet est entièrement financé par la Communauté d’agglomération. Se priver de cet outil culturel qui n’augmentera en rien les impôts des Brévannais est une aberration d’autant que cette proposition d’investissement risque bien de ne pas se reproduire si la clause de compétence générale était supprimée dans le cadre de la nouvelle réforme des collectivités territoriales. » Ce lundi 29 septembre officialisera la demande.

Parmi les autres sujets à l’ordre du jour : le déplacement du relais d’assistantes maternelles (Ram) dans le bâtiment Paul Barthez et la création de quatre salles de classes  au sein du  local actuellement occupé par le Ram rue Emile Zola, la création et conception d’un jardin à l’hôpital Emile Roux, la requalification de la rue de Paris, l’extinction de la convention de portage foncier entre le SAF 94, la ville et la SEM ALB… Télécharger l’ordre du jour complet.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

15 commentaires pour Limeil-Brévannes renonce à son pôle culturel
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi