Transports | | 10/07/2014
Réagir Par

Manuel Valls accélère le Grand Paris Express

Manuel Valls accélère le Grand Paris Express

Ligne 15 Sud Grand Paris ExpressLa mise en oeuvre du Plan de mobilisation pour les transports sera effective et tout particulièrement l’extension à l’Ouest du RER E et le prolongement à l’Est de la ligne 11 du métro. L’amélioration des RER, notamment les lignes C et D, nécessite en outre des investissements urgents pour accroître leur robustesse et leur fiabilité. La desserte de l’aéroport d’Orly,

l’accessibilité du plateau de Saclay, par les lignes 14 et 18, et l’accessibilité, grâce à la ligne 17, des zones d’activité économique situées entre Pleyel et Roissy seront accélérées en vue d’une mise en service en 2024“, a indiqué concrètement Manuel Valls, Premier ministre, lors du Conseil des ministres de ce mercredi 9 juillet, au lendemain de l’installation de la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris.

Concernant le Val de Marne, cette affirmation concrétise la ligne orange (devenue prolongement de la ligne 11) entre Rosny et Noisy, et répond de manière positive aux attentes des élus et entreprises du Grand Orly qui réclamaient le prolongement de la ligne 14 jusqu’à l’aéroport dans les meilleurs délais, laissant espérer une réalisation d’ici dix ans.

Le Premier ministre, qui a décidé de prendre en main directement les grands projets du grand Paris en les faisant converger, a annoncé un Conseil interministériel sur le Grand Paris début octobre pour aborder l’ensemble des questions, sur le plan du logement, des transports et encore de la gouvernance.

Ci-dessous l’intégralité de la communication  de Manuel Valls sur le Grand Paris telle que rapportée dans le compte-rendu du Conseil des ministres de ce mercredi 9 juillet.

Au lendemain de l’installation de la Mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris, réunissant autour du préfet de Région et du président de Paris Métropole, des élus de toute sensibilité, le Premier ministre a indiqué sa volonté que le Parlement examine une révision des dispositions relatives au statut des territoires, sans remettre en cause l’objectif de solidarité. Simultanément, en grande couronne, le renforcement des intercommunalités contribuera à l’émergence de pôles d’équilibre.
A l’étape institutionnelle doit succéder le temps des concrétisations et du projet. Le Grand Paris, métropole mondiale, doit être un facteur d’entraînement majeur pour l’économie nationale et pour l’emploi. Il doit répondre également aux besoins des habitants.
L’amélioration des conditions de déplacements est à cet égard une clef du projet métropolitain du Grand Paris. Les engagements pris par le Gouvernement dans le cadre de la feuille de route du Nouveau Grand Paris des transports seront tenus. Pour l’amélioration des réseaux existants, la mise en oeuvre du Plan de mobilisation pour les transports sera effective et tout particulièrement l’extension à l’Ouest du RER E et le prolongement à l’Est de la ligne 11 du métro. L’amélioration des RER, notamment les lignes C et D, nécessite en outre des investissements urgents pour accroître leur robustesse et leur fiabilité. La desserte de l’aéroport d’Orly, l’accessibilité du plateau de Saclay, par les lignes 14 et 18, et l’accessibilité, grâce à la ligne 17, des zones d’activité économique situées entre Pleyel et Roissy seront accélérées en vue d’une mise en service en 2024.
Un Conseil interministériel consacré au Grand Paris sera réuni début octobre, sous l’autorité du Premier ministre, pour construire un grand projet métropolitain, faisant converger l’ensemble des projets. Il revient en effet à l’Etat de faire prospérer le potentiel qui se concentre en Ile-de-France, pour en faire un élément du rayonnement international de la France, et de soutenir la réussite des grands projets porteurs d’emplois, notamment ceux de Saclay, du Génopole, de Roissy, d’Orly, de Marne-la-Vallée, et de confluence Seine-Oise.
Un Plan de mobilisation pour le logement en Ile-de- France sera élaboré, pour relancer rapidement et massivement la construction de logements. Il identifiera, en lien étroit avec la Région, les autres collectivités locales et la Mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris, une vingtaine de sites susceptibles de concentrer l’attention des pouvoirs publics. Une première liste de 5 sites prioritaires sera présentée dès septembre. Ces sites seront situés autour des futures gares du Grand Paris Express, et sur l’ensemble de l’Ile-de-France. Le plan rendra plus performants les outils d’intervention. La fusion des établissements publics fonciers intervenant en Ile-de-France sera effective en fin d’année. L’Agence foncière et technique de la Région parisienne (AFTRP) sera transformée en un nouvel outil d’aménagement, qui conduira les projets sur ces sites en lien étroit avec les établissements publics et les sociétés d’économie mixte existants. Il permettra de mieux accompagner les maires qui s’engagent dans la construction de logements, au travers de mesures incitatives à adopter dès la loi de finances pour 2015.
L’Etat sera un acteur engagé pour la réussite du Grand Paris qui représente un atout de développement sans comparaison pour la France.
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Manuel Valls accélère le Grand Paris Express
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi