Sécurité | Le Kremlin-Bicêtre | 19/01/2014
Réagir Par

Manuel Valls vient soutenir la police au Kremlin

Publicité

Valls kb1Terrible hasard du calendrier. Alors que Manuel Valls se rendait au commissariat du Kremlin-Bicêtre ce samedi 18 janvier, deux bandes rivales de Gentilly et du Kremlin s'étaient battues la veille au soir laissant un jeune de seize ans, frappé à coups de marteau, dans un état critique (et décédé ce dimanche 19 janvier). Au-delà de ce fait divers tragique, cette visite du ministre de L'intérieur a été l'occasion de dresser un tableau de la situation au sein de cette circonscription de police, la plus importante du département en termes de population avec près de 150 000 habitants.

Arrivé au commissariat en début de matinée, Manuel Valls a évidemment commenté la rixe de la nuit,  précisant que huit personnes avaient été interpellées et adressant son soutien à la famille de l’adolescent qui était alors encore en vie.

Parmi les principaux crimes et délits qui préoccupent la circonscription, le commissaire de la circonscription, Luca Togni, et le directeur territorial de la sécurité de proximité, Jean-Yves Oses, ont évoqué les vols à main armée, les vols avec violence notamment aux abords des gares de RER et de métro, les cambriolages (à la fois pratiqués par des bandes organisées et des indépendants) et le trafic de stupéfiants dans les cités. La circonscription de police du Kremlin-Bicêtre (qui couvre les communes d’Arcueil, Cachan,  Villejuif, le Kremlin-Bicêtre et Gentilly) comprend 40 cités dont toutes ne sont Valls kb5toutefois pas sujettes au trafic de drogue. Sur cette question, Manuel Valls a rappelé sa « détermination » à lutter contre le trafic de cannabis. « On ne peut pas lever les interdits au regard des effets de plus en plus graves sur le psychisme et le travail à l’école« , a insisté le ministre.

Un effectif qui doit encore augmenter

Pour assurer les missions de police, un peu plus de 250 agents officient au sein de cette circonscription de sécurité. 8 policiers supplémentaires ont été intégrés en janvier suite à la nouvelle promotion formée en 2012 et Manuel Valls a assuré que nouveaux renforts étaient prévus à l’occasion des nouvelles promotions. Dans la semaine, la maire de Villejuif, Claudine Cordillot, avait écrit au ministre pour regretter que le nombre de policiers nouvellement recrutés compense à peine les mutations ou départs en retraite. « Certes, mais au moins ces départs en retraite sont-ils désormais remplacés », commente Jean-Marc Nicolle, premier adjoint au maire du Kremlin-Bicêtre.

Extension du commissariat

Le commissariat de la circonscription devrait aussi être agrandi et refait à neuf d’ici quatre ans. La ville a déjà procédé à l’acquisition foncière des parcelles voisines de son emplacement actuel pour procéder à son extension et à une diversification des accès. Les crédits d’étude ont été votés et le projet a été présenté au ministre. Le commissariat passera ainsi de 1500 à 2500 m2. Les travaux devraient commencer d’ici deux ans et dureront dix-huit mois. Au total, le budget est évalué à onze millions d’euros financés en grande partie par l’Etat.

Police municipale ?

Après sa visite du commissariat, le ministre de l’Intérieur a également déambulé quelques minutes au sein du centre commercial Okabé avant de rejoindre la mairie pour un discours officiel. Une visite surprise pour les chalands un peu déroutés par cette présence, qui ont réagi différemment, de la demande de photo d’une jeune femme toute émue au « On t’aime pas! On veut pas de toi » en passant par « La retraite à soixante ans pour tous, s’il vous-plaît! »

 

 

militantes ump kbA l’extérieur du centre commercial, l’équipe des militants UMP était aussi au rendez-vous, tee-shirt de leur candidat, Arnaud Weber-Guillouet bien visible. « En matière de sécurité, la mairie peut faire mieux. Nous n’avons toujours pas de police municipale ni de vidéoprotection alors que cela fait longtemps que nous aurions du les mettre en place. Si je suis élu, ce sera l’une de mes priorités », glisse le candidat UMP.

« Nous avons quatre policiers municipaux et douze ASVP (agents de surveillance de la voie publique) regroupés dans un service de tranquillité urbaine que nous n’avons pas souhaité appeler police municipale pour éviter toute confusion avec la police nationale car les deux n’ont pas les mêmes compétences. Concernant la vidéoprotection, nous l’avons installé dans les bâtiments publics et devrions commencer à la déployer sur la voie publique en 2014. Nous avons voté un budget de 150 000 euros à cet effet, ce qui correspond à environ 12 caméras« , répond Jean-Marc Nicolle.

 

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

6 commentaires pour Manuel Valls vient soutenir la police au Kremlin
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi