Publicité
Publicité : Orbival 94
Santé | Accueil Val de Marne (94) Villejuif | 09/05/2014
Réagir Par

Marseille-Villejuif : la merveilleuse course contre le cancer d’Eric Schneider

Marseille-Villejuif : la merveilleuse course contre le cancer d’Eric Schneider
Publicité

eric schneider Photo Institut Gustave Roussy« Gardez l’espoir en toutes circonstances! » C’est par ces mots qu’Eric  Schneider a conclu les remerciement Facebook à tous ceux qui l’ont encouragé pendant ses 18 marathons courus en 18 jours depuis l’Institut Paoli-Calmettes de Marseille jusqu’à l’Institut Gustave Roussy (IGR) de Villejuif, deux centres de lutte contre le cancer.

Arrivé dans la liesse cet après-midi du jeudi 8 mai 2014 à l’IGR, Eric Schneider pèse ses mots. Atteint d’un cancer foudroyant situé entre le coeur et les poumons en 1999, on lui annonce une espérance de vie de trois mois. Le combat commence. Traité à l’Institut Gustave Roussy, il  subit une chimiothérapie se fait retirer sa tumeur. Victime de trois arrêts cardiaques et d’une embolie cérébrale qui lui paralyse le côté droit, le jeune homme doit réapprendre à marcher.

Avec la rage de vivre, Eric Schneider se lance dans le semi-marathon de Boulogne-Billancourt dès 2000 avant d’enchaîner les marathons. Depuis 2010, il court au profit de la lutte contre le cancer. En 2011, le cauchemar recommence. Cette fois, c’est son fils cadet, âgé de trois ans et demi, qui se voit diagnostiquer une tumeur au cerveau, après avoir consulté suite à des crises d’épilepsie. C’est à nouveau l’IGR qui prend en charge le jeune patient et procède à deux opérations de cerveau. Il est aujourd’hui en rémission.

Manière de remercier, et de donner de l’espoir, le sportif désormais installé dans les Bouches du Rhône, à Meyreuil, se lance alors un nouveau défi, une série de 18 marathons en 18 jours de Marseille à Paris, soit quelques 757 km,  pour relier les centres de lutte contre le cancer Paoli-Calmette de Marseile et Gustave Roussy de Villejuif en passant par le Centre Léon Bérard de Lyon.  Pendant cette course, le coureur récolte des dons au profit de la recherche sur les traitements personnalisés des cancers de l’enfant ainsi que pour l’opération « Poussons les murs pour les enfants« .

19 050 euros récoltés pour l’IGR

Ce jeudi 8 mai, c’est ainsi un chèque de 19050 euros qu’Eric Schneider a remis à l’Institut, après avoir remis un tee-shirt dédicacé de l’OM à Noureddine, un jeune patient hospitalisé à Villejuif.

Cheque Eric Schneider IGR Docteur Birgit Georger Photo Institut Gustave Roussy

En France, près de 1 800 enfants de moins de 15 ans sont touchés par un cancer rappelle l’IGR dans un communiqué.  450 de ses malades sont pris en charge par ce centre anti-cancer. Les cancers représentent la 2ème cause de mortalité chez les moins de 15 ans, après les accidents, même si 80% peuvent désormais être guéris.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

12 commentaires pour Marseille-Villejuif : la merveilleuse course contre le cancer d’Eric Schneider
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi