Société | Accueil Val de Marne (94) Le Kremlin-Bicêtre | 12/06/2014
Réagir Par

Mauvais goût: « soirée négro » entre policiers du Kremlin-Bicêtre

Mauvais goût: « soirée négro » entre policiers du Kremlin-Bicêtre
Publicité

Soiree Black FacesMauvaise publicité pour le commissariat du Kremlin-Bicêtre. Plusieurs policiers de cette circonscription, visitée par Manuel Valls il y a quelques mois,  ont été reconnus sur Facebook, stars d’une « soirée négro », tenant la pause le visage grimé de noir, affublés d’un boubou et une banane à la main. 

Après quelques partages, les clichés ont fini par tomber sous le regard de Claudy Siar, l’ancien délégué interministériel, chargé de l’égalité des droits des Français d’Outre-mer, qui s’en est fait l’écho. « Si les faits sont confirmés, il faut que les responsables soient exclus de la police nationale immédiatement, et qu’une véritable politique de formation soit mise en œuvre contre les discriminations« ,a  immédiatement réagi le CRAN (Conseil représentatif des associations noires), dont le président Louis-Georges Tin a demandé à être reçu par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. « Les Noirs de ce pays ne sont pas disposés à accepter le délit de faciès le jour et le blackface le soir. Si tout cela se confirme, et que des mesures énergiques et rapides ne sont pas prises, faudra-t-il que les Noirs de ce pays se déguisent en blancos pour que ces policiers blancs arrêtent de se déguiser en négros ?  » questionne le représentant de l’association.

Pour l’heure, l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a ouvert une enquête et convoqué les policiers en question.

Dans un communiqué, le secrétaire du PCF Val de Marne, Fabien Guillaud-Bataille, a également fait part de son indignation. « Si ceux censés lutter contre le racisme font de l’humiliation des Africains un passe temps, alors ne nous étonnons pas que le racisme et les discrimination ne reculent guère. Gardons à l’esprit le nombre de contrôles au faciès, plus largement le nombre de faits relevant du racisme ou de discrimination en tout genre, dénoncées par de nombreuses organisations des droits de l’homme et de défense des libertés individuelles. (…) La police a un rôle essentiel à jouer dans le pacte républicain et se doit d’être un garant du vivre ensemble. Si nous appelons à une grande fermeté face à tout acte discriminant, nous estimons de plus essentiel d’assurer la formation des fonctionnaires de police à la lutte contre les discriminations, que celles-ci soient culturelles, religieuses, sociales, de genre, ou encore liées à l’origine et à l’âge« , insiste le secrétaire départemental, également élu du Kremklin-Bicêtre.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Mauvais goût: « soirée négro » entre policiers du Kremlin-Bicêtre
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi