Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Le Perreux-sur-Marne | 29/01/2014
Réagir Par

Municipales 2014 au Perreux-sur-Marne : Gilles Carrez tout seul à droite

Municipales 2014 au Perreux-sur-Marne : Gilles Carrez tout seul à droite
Publicité

Gilles CarrezGilles Carrez, député-maire UMP sortant du Perreux-sur-Marne, vient de lancer sa campagne au nom la liste Union pour le Perreux. Tout seul à droite, le maire élu de puis 1992 ne souffrira pas d’éparpillement des voix mais aura face à lui trois adversaires de gauche.

Pour démarrer sa campagne, l’élu a décidé d’axer sa campagne sur la protection des finances, des personnes et de l’urbanisme. Concernant les finances, le président de la Commission des finances à l’Assemblée nationale depuis 2012 (après en avoir été le rapporteur pendant dix ans), revendique sa gestion en bon père de famille et des impôts locaux qui n’ont pas augmenté depuis 2006. Sur l’urbanisme, l’élu s’engage à mettre en place un PLU (Plan local d’urbanisme) en remplacement du POS, pour préserver les quartiers pavillonnaires, et à lutter contre la mise en place de la métropole du Grand Paris. En matière de sécurité, Gilles Carrez souhaite renforcer l’équipe de police municipale qui compte actuellement 21 agents ainsi que la vidéoprotection (20 caméras actuellement installées et 3 en prévision).

Binôme avec Christel Royer

Christel RoyerSur son tout nouveau site de campagne, l’élu se présente en binôme avec sa première adjointe en charge des finances et du personnel communal, Christel Royer, dont il a déjà déclaré qu’il lui passerait le témoin en cas d’obligation pour cause de loi contre le cumul des mandats.

 

 

 

Trois candidats à gauche

Réélu dès le premier tour avec plus de 60% des voix, le député-maire aura face à lui trois adversaires de gauche, contre un seul en 2008 qui avait réalisé 23%. Joseph Terribile (EELV) (qui a fait 15,59% aux cantonales de 2011, juste une voix en-dessous de son concurrent PS) a en effet décidé de lancer sa liste en solo dès l’automne tandis que Roland Peylet (PS soutenu par le PRG) et Robert Schmitz se sont déclarés début janvier chacun de leur côté.

le Modem n’ira pas en solo

Le Modem, qui avait réalisé plus de 16% en 2008, en pleine dynamique de ce parti naissant, s’est entre temps dégonflé nationalement et divisé localement, entre un élu qui a rejoint la majorité et une qui s’est présentée en concurrence aux législatives,  même si la section continue de compter un noyau dur de militants. Interrogé sur ses intentions, Marc Boniface, responsable de la section, indique ne pas souhaiter aller aux municipales en solo. « Pas la peine de dépenser 15 000 euros pour risquer de ne pas atteindre les 5% (ndlr: aux cantonales 2011, Marc Boniface a réalisé 4,47%) », expose-t-il sans ambages, lucide. Des discussions seraient en cours entre l’UMP et le Modem, mais rien n’est acté. « Nous avons joué le rôle d’aiguillon durant la mandature et je pense que nous avons fait bouger les lignes sur certains sujets comme l’urbanisme », note toutefois l’élu d’opposition.

Point d’interrogation sur une liste FN

Le Front National est également actif sur la ville et a diffusé plusieurs tracts dont le plus récent dénonçait l’inauguration de l’esplanade Michel Giraud (du nom de l’ancien maire du Perreux, décédé en 2011 et qui fut également président du Conseil régional, député et ministre du Travail) rebaptisée Esplanade de la corruption par le parti frontiste en raison d’une condamnation de l’ancien élu pour complicité de corruption. Claude Ledion, représentant local du FN, ne confirme pas la constitution d’une liste mais l’estime « probable ».

Un débat entre candidats ?

Joseph Terribile_ Gilles Carrez_ Robert SchmitzC’est Joseph Terribile qui a lancé l’idée, et proposé, d’abord à Gilles Carrez, puis à l’ensemble des candidats, de débattre ensemble lors d’une réunion publique. Pour l’instant, les trois candidats de gauche ont accepté le principe à condition que tous les candidats participent. Gilles Carrez n’a pas encore donné sa réponse.

Rappel des résultats des municipales 2008 (et aussi ceux des cantonale 2011, en-dessous)

1° Municipales 2008

Nombre% Inscrits% Votants
Inscrits21454
Abstentions939343,78
Votants1206156,22
Blancs ou nuls1930,901,60
Exprimés1186855,3298,40

 

Liste conduite parVoix% ExprimésSièges
gagnés
M. Régis PHILIPPON (Modem)196216,533
M. Stéphane BOUCHERON (Union Gauche)273523,054
M. Gilles CARREZ (UMP)717160,4232

2° Cantonales 2011

RESULTATS 2nd Tour
Nombre%Inscrits%Votants
Inscrits21 840
Abstentions14 07664,45
Votants7 76435,55
Blancs ou nuls3591,644,62
Exprimés7 40533,9195,38
Liste des candidatsVoix%Exprimés%InscritsElu.
M. Patrick MOUGE (RDG)3 01640,7313,80
M. Jacques LOISON (UMP)4 38959,2720,09oui

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des %Exprimés peut ne pas être égale à 100,00% .

 


RESULTATS 1er Tour
Nombre%Inscrits%Votants
Inscrits21 840
Abstentions14 24965,24
Votants7 59134,76
Blancs ou nuls980,451,29
Exprimés7 49334,3198,71
Liste des candidatsVoix% Exprimés% InscritsElu.
M. Guillaume PERIGNON (FN)1 08614,494,97
M. Patrick MOUGE (RDG)1 16915,605,35
M. Marc BONIFACE (MODM)3354,471,53
M. Joseph TERRIBILE (VEC)1 16815,595,34
M. Jacques LOISON (UMP)3 19642,6514,63
M. Robert SCHMITZ (COM)5397,192,46

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
15 commentaires pour Municipales 2014 au Perreux-sur-Marne : Gilles Carrez tout seul à droite
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi