Municipales 2014 | | 28/01/2014
Réagir Par

Municipales à Alfortville : Patrick Bédrossian s’explique et maintient sa liste

Municipales à Alfortville : Patrick Bédrossian s’explique et maintient sa liste

Patrick BedrossianCandidat aux municipales d’Alfortville, Patrick Bédrossian (UDI) devait porter les couleurs du Modem et de l’UDI mais a été désinvesti  et remplacé par François Tanguy suite à une garde à vue la semaine dernière pour des faits conjugaux qui se sont déroulés début octobre. Le candidat, qui se considère comme la victime, donne sa version des faits et explique pourquoi il maintient sa liste “Un nouveau souffle pour Alfortville”.

J’ai rencontré ma femme par Internet. Elle est géorgienne est nous nous sommes d’abord vus en Arménie puis en Géorgie et en France. Nous nous sommes mariés il y a cinq ans et tout allait bien jusqu’au 11 octobre. J’avais également des relations normales avec ma belle-mère jusqu’au 6 octobre, date à laquelle elle a insulté mes parents. Le 11 octobre au soir, elle s’est jetée sur moi en courant, sans me frapper, je l’ai repoussée à plusieurs reprises et ai appelé la police qui est intervenue. J’ai quitté mon domicile le 11 octobre pour éviter que cette scène ne se reproduise. Ma femme et ma belle-mère se sont rendues chez le médecin le 17 octobre pour faire constater des bleus qui ne sont pas de mon fait et ont déposé plainte le 18 octobre. Le 12 décembre, j’ai été convoqué une première fois au commissariat et je suis ressorti libre. Le 10 janvier, le volet affaires familiales de la plainte déposée le 18 octobre a donné lieu à un rejet par le juge aux affaires familiales de la demande de protection de ma femme, me permettant d’aller voir mon fils né le 26 septembre. Le 24 janvier, j’ai été convoqué au commissariat dans le cadre du volet pénal de la procédure. J’en suis ressorti libre le samedi 25 janvier, sans mise en examen. J’entends déposer officiellement ma demande de divorce ce mercredi 29 janvier. Je considère qu’il s’agit d’un coup monté familial pour avoir des papiers et me faire payer, récupéré politiquement.

Avant cette affaire, le partenariat UDI-Modem se passait très bien. J’ai bien noté que ma désinvestiture de ces deux partis était liée au risque d’image mais je considère cela comme injuste. Je maintiens ma liste Un nouveau souffle pour Alfortville. Plusieurs personnes m’ont rejoint depuis cette affaire et, au sein de l’équipe de campagne, une douzaine de personnes ont décidé de rester à mes côtés.”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , candidat, Garde à vue, , , UDI
6 commentaires pour Municipales à Alfortville : Patrick Bédrossian s’explique et maintient sa liste
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi