Municipales 2014 | | 28/03/2014
Réagir Par

Municipales Champigny : “j’ai signé sans savoir”, nouveaux tracts mystères

Municipales Champigny : “j’ai signé sans savoir”, nouveaux tracts mystères

Mairie ChampignyIl est temps que la campagne des municipales s’achève à Champigny-sur-Marne où l’ambiance entre les candidats est de plus en plus tendue. Un nouveau tract vient encore de semer le trouble tandis qu’au FN, une colistière indique avoir signé sans savoir.

En seconde partie de liste du Front National campinois, Annie est bien ennuyée, qui indique avoir signé sans se rendre compte qu’elle serait candidate pour de vrai avec son nom écrit noir sur blanc.”J’ai discuté sur le marché avec Jean-Marie Rougier, je l’ai trouvé sympa et il y a des points sur lesquels ont était d’accord. Ils m’ont même payé un coup au café. On s’est vu à nouveau et j’ai signé un papier mais je ne savais pas que j’allais me retrouver sur une liste. Je l’ai appris car dans le voisinage, ça a commencé à discuter. Je suis embêtée vis-à-vis de Laurent Jeanne (ndlr, candidat UMP, UDI, Modem) car  j’ai été à sa réunion de campagne et je l”aime bien. Je veux être libre de voter pour qui je veux, témoigne-t-elle ce jour. Ceux qui me pointent du doigt par contre, ça me fait rigoler car autour de moi il y en a beaucoup qui votent FN et font en même temps des salamalecs à Monsieur le maire!”

Nous l’avons rencontrée plusieurs fois et lui avons demandé sa carte d’électeur en lui expliquant le détail de la procédure, dément Virginie Récher, directrice de campagne du candidat frontiste Jean-Marie Rougier, mais c’est Laurent Jeanne qui s’amuse à contacter les colistiers, reprend-elle. “C’est n’importe quoi, ce-sont les gens qui viennent me voir. De toutes façons, les gens signent pour les deux tours, je n’aurais donc intérêt à faire cela“, réagit Laurent Jeanne qui a accuse en retour le FN d’avoir fait le siège de son téléphone pour lui demander de fusionner en début de semaine, demande qu’il indique avoir catégoriquement rejetée dès le départ.

Pour rajouter un peu d’huile sur le feu, des tracts sans logo mais signés de “militants du Front National outrés” viennent d’être diffusés dans toute la ville, qui reprochent justement à Laurent Jeanne de harceler les colistiers FN. Des tracts que le FN dément avoir commandités. “Je ne sais pas qui est à l’origine de ces tracts mais ce n’est pas nous et ils ont été retrouvés dans des boites aux lettres en même temps que des tracts du PCF”, indique Virginie Récher tout en se gardant d’accuser officiellement le candidat communiste, le maire sortant Dominique Adenot. Laurent Jeanne, lui, rapporte que les personnes tractant ces documents auraient indiqué avoir été payés par une entreprise pour le faire. La directrice de campagne de Jean-Marie Rougier comme Laurent Jeanne indiquent tous deux s’interroger sur la suite juridique qu’ils donneront à ce tract.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
6 commentaires pour Municipales Champigny : “j’ai signé sans savoir”, nouveaux tracts mystères
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi