Municipales 2014 | Chennevières-sur-Marne | 06/02/2014
Réagir Par

Municipales Chennevières : Jean-Pierre Barnaud boucle une liste pondérée

Equipe Jean-Pierre BarnaudConseiller général Modem de Chennevières-sur-Marne, investi à la fois par le Modem et l’UDI pour les municipales de 2014, Jean-Pierre Barnaud a officiellement lancé sa campagne et dévoilé une bonne partie de sa liste, laquelle se veut refléter tous les quartiers, toutes les sensibilités politiques du centre-droit au centre-gauche ainsi qu’un panel de compétences avec notamment une dizaine d’anciens adjoints et conseillers délégués lors de précédentes mandatures .

Ainsi retrouve-t-on Jacques Driesch (Parti radical), du quartier Bélvédère, en charge de la communication auprès de l’ancien maire Lucien Lavigne, Adriana Vasu , responsable de l’association Entreprendre au féminin, madame Grandjean, active dans l’association Chennevières en fête et habitant les Hauts de Chennevières, une ancienne adjointe aux finances, Max Auriol du quartier des côteaux, Gabriel Terdjman, ex PS et candidat cantonales de 2011 lors desquelles il avait réalisé plus de 13% au premier tour, Daniel Santos et Claire Lemeunier, ex PS et respectivement spécialistes des questions d’insertion et de la politique de la ville, l’un des présidents des conseils syndicaux du parc du moulin, Fabiola Dinaghi, ancienne maire adjointe de Lucien Lavigne et encore Patrick Meslé, chef de file EELV qui doit porter les questions de développement durable.

Equipe Jean-Pierre Barnaud

Côté programme, le conseiller général entend d’abord revenir sur le projet de Contrat de développement territorial qui prévoit la construction de 5 000 à 10 000 logements sur 15 ans ainsi que sur la construction de logements dans le quartier qui doit accueillir la future liaison en site propre – tant que le réseau de transport n’y est pas opérationnel. Le candidat n’est pas non plus favorable au projet de boulevard urbain automobile associé à cette liaison de bus.

Jean-Pierre BarnaudJean-Pierre Barnaud fait également campagne sur la gestion des finances publiques, s’engageant à ne pas augmenter les impôts locaux, à gagner en marge de manœuvre et à s’affranchir des emprunts toxiques. «L’audace c’est la mesure et faire les choses dans l’ordre avec les moyens dont on dispose», défend le candidat centriste.

Autre promesse : celle de «réveiller la ville», ce qui passe par le développement économique et «un plan pluriannuel d’investissement avec quatre priorités : sécurité et accessibilité des équipements, écoles et équipements sportifs, et valorisation du patrimoine» en allant chercher les subventions auprès des différents acteurs de la politique de la ville.

Concernant la démocratie locale, Jean-Pierre Barnaud veut créer des comités de quartier et mettre en place une commission des finances dont la présidence sera confiée à un membre de l’opposition.

Pour l’instant, sa campagne commence à peine. Le site Internet doit voir le jour d’ici la semaine prochaine et la campagne de porte-à-porte démarrer mi-février.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Municipales Chennevières : Jean-Pierre Barnaud boucle une liste pondérée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *