Publicité
Publicité : Fête des solidarités
Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Chevilly-Larue | 13/02/2014
Réagir Par

Municipales Chevilly : Christian Hervy s’inquiète de l’union à droite

Municipales Chevilly : Christian Hervy s’inquiète de l’union à droite
Publicité

Christian HervyAlors qu’UDI et UMP partiront sous la bannière commune de Patrick Vicériat aux municipales de Chevilly-Larue, le maire PCF sortant, Christian Hervy, qui ne se représente pas mais figurera sur la liste aux côtés de sa dauphine Stéphanie Daumin, s’inquiète de cette union et appelle à celle de la gauche.

« Pour la première fois depuis 2001, la droite se présente unie dans notre commune pour une échéance électorale locale« , s’alarme le maire qui s’inquiète, au-delà, pour les futures échéances cantonales et législatives. Si en 2008, un candidat Modem et un candidat UMP s’étaient présentés chacun de leur côté, ils n’avaient toutefois totalisé à eux deux qu’un peu plus de 28% des suffrages au second tour contre plus de 43% pour le maire sortant, à l’époque déjà opposé à Pascal Rioual, qui se présentait en dissidence du PS, qui avait obtenu un peu plus de 24%. Voir les résultats 2008. La nouvelle donne de 2014 est que Pascal Rioual est cette fois officiellement investi par le PS.

Une division officialisée que le maire sortant regrette définitivement, reprochant à son opposant de gauche d’espérer « tirer parti de la maladie du maire sortant« .  « Devant le risque d’abstention et la résolution bien compréhensible de certains électeurs à sanctionner la politique de François Hollande, l’attitude de division de Pascal Rioual s’avère dangereuse pour toutes les forces de progrès. Chevilly-Larue est d’ailleurs la seule ville du Val-de-Marne où ce problème de désunion à gauche se pose : partout ailleurs, des listes communes dressent un barrage progressiste devant les listes de la droite et de l’extrême-droite. Tout près de nous, nos amis de l’Haÿ-les-Roses participent loyalement à la liste d’union conduite par Pierre Coilbaut, maire sortant PS, face à une droite menaçante ! C’est la voie de la responsabilité », appelle l’élu. A noter toutefois quelques autres situations un peu compliquées comme Ivry-sur-Seine où PS et PCF ont rompu le dialogue.

« Il n’est pas trop tard pour modifier la donne à Chevilly-larue. Nous avons encore quelques semaines devant nous pour essayer de rapprocher les points de vue en faveur d’un projet partagé et constituer une liste de large union incluant les socialistes de l’opposition municipale sortante (des élus PS dans la majorité et dans l’opposition, comme actuellement, cela ne fait-il pas désordre ?). Nous sommes ouverts à la discussion à tout moment (…). Nous prenons les Chevillais à témoins pour qu’ils se mêlent de cette situation politique, pour que les citoyens eux-mêmes fassent prévaloir la logique de la main tendue et cesser l’état de division actuel« , conclut maire sortant dans un communiqué.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
58 commentaires pour Municipales Chevilly : Christian Hervy s’inquiète de l’union à droite
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi