Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maur-des-Fossés | 24/03/2014
Réagir Par

Municipales Saint-Maur : Henri Plagnol s’allie avec Jacques Leroy et Pascale Luciani

Municipales Saint-Maur : Henri Plagnol s’allie avec Jacques Leroy et Pascale Luciani
Publicité

Heritiers Saint MaurA Saint-Maur, où cinq héritiers politiques de Jean-Louis Beaumont se sont affrontés au premier tour, réalisant des scores permettant à quatre d’entre de se maintenir, le maire sortant pourrait conserver son siège grâce à l’alliance qu’il vient de contracter avec deux de ses anciens adjoints, Jacques Leroy et Pascale Luciani.

« Les Saint-Mauriens, qui n’ont pas compris cet éclatement et nous l’ont fait savoir sur les marchés, nous ont envoyé un message : personne ne peut l’emporter sans se réunir », analyse Jacques Leroy, l’ancien premier adjoint aux finances qui a réalisé 11,06%. « La liste sera menée par Henri Plagnol (qui a réalisé 20,90%), suivi de Pascale Luciani (5,73%) et de Jacques Leroy, les autres colistiers étant répartis en fonction du poid respectif de chaque équipe. Aucune alliance n’était-elle possible entre le conseiller général UMP et le député UMP, fidèles du même parti politique ? « Les conditions du dialogue n’étaient pas réunies et voulues par mon équipe qui a estimé la campagne violente et arrogante« , répond Jacques Leroy.

Pascale Luciani, elle, indique avoir choisi de rejoindre l’équipe d’Henri Plagnol « car c’est le seul candidat qui a accepté de signer la charte Anticor (qui engage entre autres au non cumul des mandats). » En position d’arbitre avec ses 5%, l’ancienne adjointe y emmène quatre personnes  et se place en seconde position.

Au jeu de l’addition, le trio a comptabilisé sur ses trois têtes 37,69% des voix des 61,04% de Saint-Mauriens qui se ont déplacés dans les urnes dimanche (une belle participation par rapport à la moyenne). De quoi assurer arithmétiquement la réélection du maire sortant le 30 mars prochain, alors que le député UMP Sylvain Berrios, arrivé en tête, a obtenu 24,77%, que Nicolas Clodong, le conseiller général sans étiquette de Saint-Maur centre, en a obtenu 19,43% et que ce dernier n’envisage pas d’alliance avec aucun des quatre membres de la majorité sortante. Avec cette avance d’au moins 13%, l’édile peut partir confiant même si l’arithmétique seule ne fait pas une élection. Le taux de transformation des reports de voix dépendra en partie des motivations des électeurs qui avaient choisi Jacques Leroy et Pascale Luciani, notamment de la dose de rejet qu’elles comportaient.

 

 

Quoi qu’il en soit, la composition du prochain Conseil municipal comportera d’importantes similitudes avec l’actuelle. « On prend les mêmes et on recommence, sauf que certains de ceux qui étaient au balcon se retrouveront à l’orchestre« , commente Elisabeth Bouffard-Savary, dont la liste PS-EELV a récolté 13,33% des voix. « La droite a fait le plein de ses voix au premier tour. Peut-être certains de leurs électeurs froissés par des alliances qu’ils ne souhaitent pas porteront-ils leurs suffrages sur notre liste au second tour« , espère la candidate socialiste.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
86 commentaires pour Municipales Saint-Maur : Henri Plagnol s’allie avec Jacques Leroy et Pascale Luciani
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi