Municipales 2014 | Val de Marne | 10/03/2014
Réagir Par

Municipales Val de Marne : les premiers recours en justice

Municipales Val de Marne : les premiers recours en justice
Publicité

Elections municipales 2014 © RVNW - Fotolia.comAlors que les 194 listes de candidats aux municipales déposées en préfecture du Val de Marne ont toutes été validées ce lundi 10 mars et que la campagne officielle a démarré, plusieurs candidats ou ex-candidats ont déjà annoncé qu'ils allaient déposer des recours.

A Valenton, le PS a annoncé dès vendredi  son intention de depmander l’annulation de l’élection pour obstruction alors que sa candidate Cécile N’Soga n’a pu déposer sa liste à temps. A Villeneuve-Saint-Georges, c’est Thiaba Bruni (EELV) qui indique son intention d’intenter un recours pour faire annuler l’élection. « Lors que je me suis présentée jeudi 6 mars au matin, on m’a dit que le service des élections était fermé. Je suis revenue l’après-midi mais deux de mes colistiers avaient été radiées des listes électorales« , explique l’ex-candidate. « Le service est toujours fermé le jeudi mais il était exceptionnellement ouvert à cause des élections, nous menons l’enquête en interne pour savoir comment il a pu être communiqué qu’il était fermé. Nous avons au contraire essayé de faciliter les choses et je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de maires qui signent les attestations tout de suite. Concernant le fait que certains colistiers n’étaient plus sur les listes électorales, nous n’y sommes pour rien non plus. Quoi qu’il en soit,  il y avait deux semaines pour déposer les listes, cela laissait du temps pour les vérifier. Thiaba Bruni fait partie d’un grand parti  qui sait comment fonctionnent les élections », répond-on au cabinet du maire.

A Villeneuve-le-Roi, c’est l’équipe du candidat Guy Juin, lequel a bien déposé sa liste, qui annonce dénoncer plainte au Tribunal administratif pour trafic d’influence, reprochant au maire d’avoir fait pression sur des colistiers.

Communication à Chevilly

A Chevilly-Larue, c’est à nouveau le PS qui a saisi le préfet et la Commission des comptes de campagne suite à un discours du maire sortant lors du repas des anciens et à deux courriers de ce dernier à l’entête de la mairie, que le PS estime relever de la communication de campagne en raison de leur contenu.

 

 

Panneaux à Alfortville

A Alfortville, c’est cette fois le sénateur-maire sortant PS Luc Carvounas qui est accusé par l’un de ses concurrents, Patrick Bédrossian, d’avoir déplacé les panneaux électoraux au bénéfice du maire-candidat, après le tirage au sort de la préfecture. « Les panneaux ont été déplacés depuis la rue Joseph Franceschi jusque devant la mairie en plaçant le candidat Luc Carvounas, panneau n°6,  de façon la plus favorable, visible et proche de l’entrée de la mairie. L’emplacement choisi par le candidat Luc Carvounas et mis en place par le personnel municipal, n’est pas respectueux des règles de neutralité qu’exige  une élection « démocratique »  dans notre « cher vieux pays ». D’autant plus que cet emplacement  est réservé aux deux roues appartenant au personnel communal et quelques visiteurs.  Nous nous retrouvons là, devant une entrave à l’égalité de traitement dans cette campagne des municipales à Alfortville« , dénonce un colistier de Patrick Bédrossian. « Les panneaux ont effectivement été déplacés car ils sont plus visibles devant la mairie qu’à côté du parking. L’ordre de disposition des panneaux est resté inchangé et respecte bien la numérotation de 1 à 6« , répond un collaborateur du maire.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

6 commentaires pour Municipales Val de Marne : les premiers recours en justice
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi