Société | Fresnes | 05/11/2014
Réagir Par

Murets dans les parloirs de Fresnes : l’OIP va saisir le tribunal

Couloir acces parloirs Fresnes OIPJusqu’à quand les murets de séparation dans les parloirs de Fresnes ? Dans une récente enquête, l’OIP (Observatoire international des prisons) a dénoncé la présence de ces séparations, alors que l’administration pénitentiaire a recommandé leur destruction dans une note de mai 2014,

faisant suite à une circulaire de mars 1983 établissant le principe du parloir sans dispositif de séparation.

Alerté par l’organisation,  le député écologiste Sergio Coronado, vice-président du Groupe d’études «prisons et conditions carcérales» s’est rendu ce vendredi 31 octobre à la Maison d’arrêt et a constaté, entre autres, le maintien de ces murets. « Nous n’avons pas pu rencontrer la direction qui n’était pas là mais les responsables présents nous ont expliqué que ces murets n’avaient pas encore été retirés car les travaux nécessiteraient de fermer temporairement les parloirs. Cette raison ne peut nous satisfaire sur le long terme. Le député va écrire à la direction de la prison pour obtenir des explications. Suite à cet échange, il devrait saisir le Défenseur des droits et le contrôleur général des prisons« , indique-t-on au cabinet du député.

De son côté, François Bès, coordinateur de l’OIP, indique que l’organisation va saisir le Tribunal administratif sur cette question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *