Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 10/01/2014
Réagir Par

Nogent et Le Perreux ne formeront plus qu’un seul canton en 2015

Publicité

Les cantons chabada sont arrivés dans le Val de Marne, dévoilés aux élus ce mercredi 8 janvier. Aux élections cantonales de 2015 en effet, le nombre de cantons passera de 49 à 25. Chacun sera en revanche représenté par deux conseillers départementaux (on ne dira plus conseillers généraux) : un homme et une femme. Ce qui permettra à l’Assemblée départementale de gagner 10 femmes (ces messieurs en perdront 9). Dans ce découpage, 

Nogent sera désormais rattaché au Perreux et le nom de ce quinzième canton sera du reste celui du Perreux. Sur les 25 nouveaux cantons, il s’agit du plus important en termes de population , soit 64157 habitants, supérieur de 20,80% à la moyenne départementale (53 109 hab). Voir présentation complète de la carte et de la liste des cantons.

Les premières réactions politiques sont contrastées. PS, PCF et MRC se montrent globalement satisfaits tandis que l’UDI a dénoncé un charcutage de certaines villes, Vincennes en particulier, dont l’un des cantons se retrouve accolé à la ville entière de Fontenay. Les petites formations ou candidats indépendants s’inquiètent pour leur part d’une réforme favorisant le bipartisme. (Voir toutes les réactions au niveau du Conseil général du Val de Marne).

Réaction du maire-conseiller général de Nogent

L’UMP n’a pas encore donné son analyse au niveau du département, préférant étudier la carte dans le détail, mais le conseiller général – maire UMP de Nogent, Jacques JP Martin, également président de l’Union des Conseillers généraux de France, a réagi dans un communiqué en dénonçant un découpage politique.

« On annonçait un rééquilibrage des cantons en termes de population… dans la proposition, cela n’a pas l’air d’être au rendez-vous. Pour élire un conseiller départemental sur des territoires de droite, il faudra plus d’électeurs que pour élire ceux de gauche. D’ailleurs, à entendre le responsable départemental du parti communiste, cela semble leur plaire… car il passe, dans ses positions, d’une « mauvaise réforme » à une satisfaction qu’il a du mal à dissimuler. Les socialistes, en effet, viennent de faire un geste vis-à-vis du parti socialiste en leur assurant potentiellement un maintien de leurs positions… Ça ne ressemble pas au « charcutage précédent », mais c’est réellement en petite couronne : « nous vous assurons le 94 (pour le PC) et nous, nous conservons le 93 (pour le PS)« , déplore l’élu A chaque période où la gauche a senti poindre un risque de perdre la main sur les départements, elle a changé les règles d’élection ou la carte électorale des cantons« , pointe l’élu qui souligne par ailleurs que le nombre total de conseillers augmente encore, passant de 40 à 50, dénonçant une « hydre à deux têtes« .

« Je n’écarte pas une avalanche de recours« , conclut le conseiller général.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Nogent, Politique
5 commentaires pour Nogent et Le Perreux ne formeront plus qu’un seul canton en 2015
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi