Gouvernance | | 08/04/2014
Réagir Par

P. Devedjian (UMP) sur la métropole : «Millefeuille territorial ou chou à la crème de l’Etat ?»

P. Devedjian (UMP) sur la métropole :  «Millefeuille territorial ou chou à la crème de l’Etat ?»

Patrick DevedjianInitiée par le Conseil général du Val de Marne, la mission d’évaluation de la suppression des départements de petite couronne auditionnait le lundi 17 mars le président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian. Opposé à la loi sur la métropole et la suppression des départements, l’élu UMP a questionné l’effet doublon de certains dispositifs de l’Etat, notamment ses agences, se demandant pourquoi

s’attaquer en permanence au département comme composante du millefeuille des collectivités locales sans s’interroger sur le «chou à la crème» de l’Etat.

Haro sur les agences de l’Etat

Et le président des Hauts de Seine de citer l’Anru (agence nationale pour la rénovation urbaine), l’Anah (agence nationale de l’habitat) ou encore la CAF (Caisse d’allocation familiales) qui cogère le RSA (revenu de solidarité active) et les crèches avec les Conseils généraux. «Les dépenses des agences de l’Etat augmentent quatre fois plus vite que celles des ministères, a indiqué Patrick Devedjian. Si la question est de réduire les déficits, il faut voir qui paie quoi et où peut-on faire des économies. Actuellement, ce-sont les collectivités qui prennent intégralement en charge la réduction des dépenses de l’Etat.»

Et la région ?

L’élu UMP s’est également interrogé sur le devenir de la région. «Avec la métropole, la région est devenue un croupion, amputée de la majorité de son territoire», a-t-il insisté, se demandant si dans le millefeuille, la feuille de trop n’était pas la région.

Métropole stratégique vs métropole du PLU

Concernant le principe même de la métropole, le président des Hauts de Seine ne le remet pas en question mais plaide pour une métropole aux compétences stratégiques, regrettant que la métropole parisienne ne soit pas en charge des transports, des aéroports ni même des grandes voiries, et se cantonne à des compétences sociales et de proximité.

Voir ci-dessous l’intégralité de l’audition filmée par la web TV du Conseil général.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour P. Devedjian (UMP) sur la métropole : «Millefeuille territorial ou chou à la crème de l’Etat ?»
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi