Grève | | 23/06/2014
Réagir Par

Paul Guiraud: la grève entame sa quatrième semaine

Paul Guiraud: la grève entame sa quatrième semaine

Paul Guiraud Prise Tension Arterielle MarcheAction sur le marché,  grève de la faim, occupation des bureaux de la direction… Commencée le lundi 2 juin, la grève des agents de l’hôpital psychiatrique Paul Guiraud entame sa quatrième semaine, pour protester contre la réduction de la journée de travail de 9h à 7h36 en contrepartie d’une réduction de 9,5 jours de RTT.

La semaine dernière, une délégation a été reçue au ministère de la Santé à qui plusieurs élus avaient également demandé de faire la médiation. En a suivi un communiqué de l’ARS demandant aux syndicats d’entrer en négociation sur les modalités de mise en oeuvre de la journée de 7h36. En parallèle, un agent a entamé une grève de la faim le 15 juin, rejoint quelques jours par un second qui a arrêté depuis, tandis que les grévistes ont popularisé leur action en organisant une séance de prise de tension artérielle sur le marché de Villejuif ce samedi. Une nouvelle AG se tient ce lundi à 13H. Point d’étape.

L’ARS apporte son soutien à la direction

Suite à la réception d’une délégation de personnels au ministère de la Santé le mardi 17 juin, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Ile-de-France a publié un communiqué rappelant que la nouvelle organisation découle de préconisations de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales), reprises dans le contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens signé entre l’ARS et l’hôpital en avril.”L’organisation du temps de travail du GH Paul Guiraud mise en place en 2002 génère 27,5 jours de RTT. Ce nombre est très inhabituel puisque les organisations les plus fréquentes dans les établissements génèrent 15 jours de RTT. Une telle situation est très coûteuse en ressources humaines. Le projet de la direction vise à rapprocher le GH Paul Guiraud des organisations les plus fréquentes, tout en situant encore l’établissement dans une moyenne haute. Cette réorganisation ne modifie pas la durée annuelle du travail ; l’emploi n’est pas en cause puisque l’établissement prévoit des redéploiements pour améliorer le service rendu et mettre en œuvre les actions identifiées dans l’avenant au projet médical“, défend ainsi l’ARS qui  réaffirme dans son communiqué son soutien à la direction de l’hôpital. “Le rétablissement du dialogue social est possible à
tout moment sans autre préalable que le retour à la légalité et le respect des
personnes“, conclut le communiqué.

Les grévistes prennent la tension sur le marché

Cette entrevue et le communiqué qui a suivi n’ont pas contribué à la fin de la grève. Afin de populariser le mouvement, les grévistes ont organisé une séance de tractage au marché Romain Rolland de Villejuif en parallèle d’une séance de prise de tension artérielle sur le pouce.

Grève de la faim

Greve de la faim Paul Guiraud
Un agent, Ronan Roulon, a entamé une grève de la faim depuis le dimanche 15 juin 20 heures. Il ne boit que de l’eau et prend également depuis quelques jours un sucre le matin, le midi et le soir. Il bénéficie également d’un suivi médical. Un infirmier l’a accompagné quelques jours mais a depuis repris son alimentation. Du côté des syndicats, on indique soutenir la démarche de cet agent sans en être à l’initiative.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Paul Guiraud: la grève entame sa quatrième semaine
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi